Baltzar- la guerre dans le sang, Tome 5

Genre : Seinen

Éditeur : Meian

Résumé :baltzar tome 5.jpg

Baltzar refuse la proposition du prince August et parvient à le convaincre de demander une alliance militaire avec WeiBen. En chemin vers l’endroit secret où l’entrevue avec le chef d’État-Major aura lieu, ils rencontrent avec surprise Liebknecht à bord de leur train.

Ce dernier souhaite persuader les parlementaires du Baselland que l’armée de WeiBen a d’autres priorités à gérer, notamment avec leur occupation du Norden-Trade qui n’est pas du goût de leurs pays voisins…

Mon ressenti : 

Nakajima Michitsune, après un très bon tome 4 (ici) nous offre un 5e tome 100% action !

Alors que l’ennemi débarque sur les côtes et que la petite faction se retrouve vite dépassée par leur force numéraire, chacun d’entre eux va apporter sa pierre à l’édifice pour survivre.

Le village qui va se faire envahir va montrer que leur situation géographique à la frontière leur permet de changer de camp pour ne pas ployer comme des pâquerettes sous l’ennemi. Cette tactique réaliste va peaufiner le tableau des principes de la guerre qu’aborde le mangaka.

Comme je l’avais dit au tome 1 (ici) on ressent la forte inspiration sur des pays d’Europe comme l’Allemagne dans un genre revisité. De ce fait, toujours sur l’inspiration de notre propre réalité, on retrouve au cœur de ce conflit des règles comme celles de ne pas tuer les blessés qui se sont rendus et le devoir d’en faire des prisonniers de guerre.

L’auteur profite d’ailleurs de cela pour montrer le côté dur et réel de ce qui arrive souvent : le camp adverse ne fait pas de prisonniers. Il tue les blessés, sous le prétexte qu’ils n’auraient pas survécu à leurs blessures. Ça montre combien les traités n’ont que peu d’impact au cœur de l’horreur. Même si par la suite on peut supposer qu’il y aura des sanctions, on se doute qu’elles tomberont pour les perdants ayant enfreint les règles humanitaires. Il est bien connu que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’Histoire et qu’ils ont tendance à masquer leurs fautes et à amplifier celles des autres

De ce fait, j’ai apprécié la manière intelligente dont l’auteur a abordé ces faits ! Le génie de la guerre dans le clan adverse est d’ailleurs un personnage très intéressant, et son apparition dans ce tome donne envie de le voir à d’autres occasions. C’était aussi l’opportunité pour l’auteur de montrer comment, même hors technologie, avec de fines stratégies on pouvait faire de vrais massacres.

L’attachement de certains jeunes à Baltzar ainsi que leurs qualités, la baisse de moral des troupes, la loyauté des soldats à leur patrie et à leurs seigneurs, transparaîtront aussi sous nos yeux. Le dernier point concernant la loyauté des soldats se démarque par les autres façons de mener une guerre. Faire bouclier de sa vie avec honneur est une conception plutôt médiévale, d’un vassal à son roi alors que dans la guerre rationnelle, il n’est pas question de sacrifice, malgré le corps d’équipe et de cohésion solidaire.

L’auteur a un certain talent narratif pour montrer les différentes facettes de la guerre durant une ère de révolution. Et qu’importe le moment, il n’oublie pas les détails qui renforcent la qualité de l’œuvre, comme le fait qu’en invasion ennemie, il y ait une monnaie d’occupation. Ou encore, des informations sur leur mode de vie en cours de bataille, leur paquetage, alimentation, tactiques pour prendre du repos et se replier et leurs états d’esprit avant l’affrontement, durant et après.

C’est donc avec un nouveau plaisir que j’ai lu ce tome, et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Une réflexion sur « Baltzar- la guerre dans le sang, Tome 5 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.