Focus sur le manwha « The Breaker » – Le coffret intégral

Genre : Arts martiaux, Action

Éditeur : Meian

Résumé  : the-breaker-tome-1-181480-264-432.jpg

Un nouveau professeur, Chunwoo, arrive dans l’école. Dragueur incorrigible à l’attitude égoïste, le mauvais traitement que subit l’un de ses élèves va pourtant le mener à lui dévoiler une parfaite maîtrise des arts martiaux. Shinwoo, le jeune élève maltraité, fera tout ce qu’il peut pour devenir son disciple, au grand dam de ce dernier. Une organisation d’artistes martiaux seront prêts à tout pour défier Chunwoo et de nombreux combats se préparent…

 

Zoom sur l’histoire de The Breaker 

Cela fait loooongtemps que j’ai lu ce manwha. Je ne compte plus le nombre de fois où je l’ai relu. Et que Meian l’est sauvé me transporte littéralement.

Puisqu’il s’agit d’une réédition en coffret, et pour donner un avis sur sa composition, je met la fiche détaillée de celui-ci ici

Dans ce premier tome de The Breaker, on pose bien évidemment les bases. Ce manwha de type Sonyung a des graphismes très satisfaisants (ceux de New waves sont excellents, surtout les combats mais j’y reviendrai dans un autre article) et l’humour est présent. Bien évidemment, certaines choses m’ont fait penser à GTO, mais c’est vraiment que pour le premier tome que cette ressemblance est survenue.

30.jpg

Il y a pas mal de manwha traitant d’un faible devenant fort grâce à un maître ou encore parce qu’il est une sorte de réceptacle (Ping !, Zen martial arts academy et j’en passe) mais The Breaker est de loin le meilleur ! Surtout que ça ne traite pas que de l’évolution de Shinwoo.

Donc ici, le professeur soit disant banal et pervers est en fait un maître d’arts martiaux et il prendra sous le coup du chantage Shinwoo, un élève brimé tout ce qu’il a de plus insignifiant.

28.jpg

On dépeint le Gumunryong comme une sorte de légende pas forcément bienveillante mais en voyant comment il a cédé et fait de Shinwoo son élève, eh bien on comprend qu’il n’a pas un si mauvais fond.

Ceci marque alors un démarrage prometteur se confirmant par la suite.

Vous sauver ? Ceux qui n’arriveront pas à s’échapper, je les réduirai en miettes.

C’est au 4e opus que l’on en apprend plus sur le titre de Gumunryong, très peu sur son passé mais un peu plus sur son objectif personnel et sur celui de sa bande de fou. Surtout, on voit clairement la crainte qu’il inspire.

11 (1).jpg

L’entrainement de Shinwoo commence un peu plus à se rapprocher du physique. Gumunryong lui apprend l’une de ses techniques spéciales et pas la moindre.

31.jpg

Une détermination à toute épreuve ! Une belle évolution !

« Mon Dieu !  » Cela aurait suffit pour décrire mon émotion arrivé au 6e tome, et aussi quand j’ai vu la couverture pour la première fois. the-breaker-tome-6-3069772-264-432

Shinwoo, au tout début si faible et frêle force à présent le respect et vous flanque des frissons de tous les diables !

Je t’avais prévenu. Je te tue si tu t’en prends encore une fois à Sehi !!

05.jpg

Des explications progressives, des flash back sur le passé de notre cher et puissant Gumuryong. Une intense compréhension sur ses motivations, sur l’origine de sa haine et son désir de vengeance envers l’Alliance. Une alliée infaillible en la personne de Si-ho, des sentiments compliqués.

 Je viens avec toi. Jusqu’en enfers, s’il le faut…

12.jpg

De superbes planches de combats détaillées et progressives. Des affrontements titanesques. Et des personnages secondaires importants, étoffés, très présents avec des caractères bien à eux !

Je vous ai posé une question en premier. Laissez-moi vous la reformuler. Vous préférez vivre ou mourir ?

the-breaker-tome-8-4045152-264-432

C’est beau, sombre, triste et désespéré.

10.jpg

Le tome 9 est sans conteste celui m’ayant le plus marqué. Les planches parlent d’elles-mêmes, on est aspiré par l’histoire. On ressent les tensions et émotions. Et puis on s’interroge en même temps : Shinwoo arrivera-t-il a raisonner son maître sombrant dans les ténèbres ?

Des surprises, des rebondissements, une fin inattendue !

Quand j’ai refermé le 10e tome, j’étais clairement mélancolique. Cette première saison se clôturait d’une manière si détonante ! On ne peut qu’accourir vers la saison 2. On en veut plus, pour tout comprendre, pour voir comment va se poursuivre les aventures de Shiwoon.  Parce que c’est The Breaker et qu’on adore, tout simplement.

32 (1).jpg

Affinités : 

Ce manwha plaira à tous ceux aimant les arts martiaux, les beaux combats, le dépassement de soi et les intrigues bien ficelées, qui commencent simplement mais qui finissent de manière incroyable.

Ma note à l’intégralité : 19/20

J’ai tenu à faire ce focus car ce manwha est bien plus qu’un coup de cœur pour moi. Et si ça peut inciter d’autres personnes à s’y pencher, à le découvrir et à l’aimer, eh bien c’est parfait ! Si vous le connaissiez déjà, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Publicités

3 réflexions sur « Focus sur le manwha « The Breaker » – Le coffret intégral »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.