Valkyrie Apocalypse, Tome 3

Genre : Shonen

Editeur : Ki-oon

Résumé : valkyrie-apocalypse-3-ki-oon

Au terme d’un combat extraordinaire, l’humanité est forcée de reconnaître sa défaite dans le match d’ouverture qui l’oppose à ses créateurs ! Ivre de colère, Brunehilde choisit un champion d’un tout autre genre : qui de mieux, en effet, que le premier de tous les hommes pour défendre ces derniers ?
Armé d’un poing américain, Adam entre alors dans l’arène ! Hélas, son adversaire n’est autre que le père suprême de tout le cosmos et, une fois encore, les chances de vaincre sont minces. Mais contre toute attente, Zeus est envoyé au tapis en quelques minutes ! Pour les humains, l’heure de la revanche semble enfin avoir sonné…

Mon ressenti :

J’avais bien apprécié le tome 2 (ici) que j’avais trouvé assez malin, malgré le contexte du bourrin, de faire Adam créer à l’image de Zeus l’affronter.

A mon sens, seul lui pouvait effectivement le vaincre. Donc voir le papy se relever m’a laissé un goût amer. C’était juste du power up qui a fini par faire l’humain atteindre ses limites. Un rappel que l’homme se brûle toujours en s’approchant trop près du soleil ? Que les limites même poussées à l’extrême vers le divin connaissent elles-mêmes des limites ? Bof. J’ai saisi que c’était pour éviter l’idée qu’un clan gagne, un clan perd, mais je trouve pas ça subtile.

Adam aurait pu gagner et par la suite, deux autres combattants de l’humanité perdent, voire 3, afin de vraiment instaurer du suspense. Là, en faisant un dieu se relever, malgré sa tête claquée à 180 degrés et sa claire défaite, revenir, se broyer le corps (il y a toujours ce type de procédé dans le nekketsu pour une renaissance, condenser l’énergie des muscles dans un poing, user de la force cinétique pour faire le plus de dégâts) eh bien, ça laisse entendre que les autres dieux peuvent aussi le faire. Du coup, quel est l’intérêt ? Les hommes aussi vont s’y mettre ?

Au-delà de ma déception subjective, la mise en scène des actions était bien, l’effet intense au rendez vous. Et le background d’Adam qui s’est toujours comporté comme un bon père et mari, plutôt sympa, notamment sa motivation de combattre, qui était un peu plus profonde que celle de Liu bu qui ne voulait que casser du fort et dépasser ses limites (on la connaît à toutes les sauces cette chanson). Ici ce n’était pas la haine la motivation d’Adam mais son amour pour ses enfants. Du coup, je craignais que les auteurs fassent ce maudit come back de Zeus, je le pressentais, surprise tombée à l’eau pour moi et goût acide en souvenir.

Le combat de Poséidon contre « l’éternel perdant » débutera au tome suivant. Selon les événements, je verrai si je poursuis ou pas. Parce qu’il me faut un regain d’intérêt (je digère sérieusement pas la défaite d’Adam, c’était vraiment l’occasion de faire gagner l’humanité de manière justifiée)

Ma note : 12,5/20

6 réflexions sur « Valkyrie Apocalypse, Tome 3 »

    1. Ah oui, dommage en effet, surtout que c’était l’un des combats qui m’intéressait le plus. L’autre là du tome 4 qui va arriver, j’en ai rien à faire. Donc j’hésite même à prendre la suite au final car un combat a tendance à faire 1 tome entier puis 1/2 suivant… (en tout cas c’est le tempo que j’ai remarqué avec les premiers tomes). C’est pas fifou le scénario (des bastons) ni profond (des motivations différentes et souvent = parce qu’on hait les dieux/veut être fort) mais je m’étais dit que côté lecture sans prise de tête ça pouvait être sympa (mdrrr au final j’en ressors agacée)

      Aimé par 1 personne

  1. C’est bizarre pour cette série, j’ai vraiment aimé le premier tome, mais je n’ai toujours pas continué. Comme si malgré le plaisir pris dans la lecture, il n’y avait finalement pas suffisamment de choses pour me donner envie de continuer.

    Aimé par 1 personne

    1. Ben tu sais, l’argent n’étant pas infini, on fait tous des choix même quand on a plutôt apprécié, et du coup, même si je savais que c’était du bourrin, je voulais donner une chance et voir certains affrontement (comme celui de Zeus !). Tant que ce n’était pas des bastons comme Kengan Ashura ou Baki pour ne citer que ces deux types d’oeuvres (que je n’aime pas !), le bourrin m’allait. Mais là, ils ont clairement versé dans les deux précités. Alors qu’Adam fait à l’image de dieu (Zeus) leur donnait vraiment l’occasion pour justifier la victoire (en copiant, il devient divin, mais le reste ? Ce sont des hommes ayant dépassé les normes humaines c’est pas ouf et vraiment justifié mais « ça pass »). Donc je comprends que tu n’aies pas poursuivi, mais je l’ai fait en connaissance des risques et en sachant que si on veut un truc profond, c’est la mauvaise pioche, mais voilà, grosse envie d’arrêter après ce tome.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.