Valkyrie Apocalypse, Tome 4 ou : la déception de trop

Genre : Seinen

Éditeur : Ki-oon

Résumé :valkyrie-apocalypse-4-ki-oon

Le combat qui opposait Adam à Zeus est encore vif dans l’esprit du public ! Car malgré sa défaite, le premier des hommes s’est éteint le poing levé et, surtout, il a su prouver que l’humanité était bel et bien de taille à vaincre les dieux…

La nouvelle est cependant difficile à digérer pour Brunehilde, qui commence à douter d’une possible victoire de ses Einherjar. Qui, en effet, serait en mesure de faire face au maître des océans, le terrible Poséidon ? C’est alors que surgit l’un des escrimeurs les plus célèbres de tous les temps : Kojiro Sasaki !

Mon ressenti : 

Après ma déception à la lecture du tome 3 de Valkyrie Apocalypse (ici), j’ai quand-même décidé de lire ce tome 4 pour me décider du sort de la continuation ou non de cette série.

Alors, qu’en est-il ?

Depuis le début, les affrontements s’étendent sur deux tomes, ce qui permet aux auteurs de ne pas donner une sensation de bâclage aux duels et de dévoiler le background de leurs personnages. 

C’est d’ailleurs le plus souvent ce que je trouve le plus intéressant dans l’oeuvre, au delà du coup de crayon qui me plaît beaucoup, connaître la vie de ces guerriers pour l’humanité permet de savoir ce qui les animait, les valeurs qu’ils défendaient et au nom de quoi ils sont morts. 

Si Liu bu, c’était par amour du combat et d’affronter un adversaire plus fort que lui, Adam, pour l’amour de sa femme et en tant que père de tous les humains, Kojiro Sasaki, surnommé le grand perdant n’ayant jamais gagné un seul combat, lui, se battait dans le but de parfaire son art.

Il se distingue donc de peu de Liu Bu puisque lui, une fois après avoir affronté son adversaire, il retournait s’entraîner et se focalisait surtout sur les combats mentaux, en schématisant par son esprit ses affrontements jusqu’à les gagner.

C’est l’idée que le corps et l’esprit étant étroitement liés, la manière dont va l’esprit affecte le corps de cette façon aussi. Autrement dit, si par l’esprit il a pu vaincre ses adversaires, le cerveau ayant tout enregistré des mouvements transmettra cet apprentissage aux muscles du corps. À ce stade, on comprend que l’assimilation ayant été faite, les muscles bougeront par mémoire, un peu sur la même idée qu’un mouvement pavlovien. 

Quant à Poséidon, son air indifférent sur la couverture cache en fait un certain mépris froid pour l’espèce humaine et les personnes qu’il juge faibles. Les considérant indignes de son intérêt, il ne regarde jamais ces personnes dans les yeux, et pourtant, il arrive à attaquer et à parer leurs coups. Vu comme le dieu le plus cruel, son histoire personnelle révèle bien à quel point il n’a aucune pitié, et ce, même envers sa propre lignée. 

De ce fait, l’affrontement mélangeant ces ingrédients sera une mise au défi implicite pour Kojiro de faire Poséidon le regarder, mais aussi, de parvenir à le vaincre.

-C’est bien la première fois que je le vois regarder un mortel, droit dans les yeux !

En somme, même si ce tome me paraît meilleur que le précédent, il n’y a pas de réelle palpitation pour moi lors de ma lecture. Je pense donc m’arrêter là. C’est dommage, j’aime beaucoup les couvertures et le design des tomes, vraiment beaucoup…Mais pas assez pour poursuivre.

Je savais dès le départ que ce serait une successions d’affrontements mais j’ai l’impression de lire quelque chose de trop linéaire qui ne réservera jamais de surprise (l’occasion que j’estime parfaite ayant été manqué au tome 3 !)

Ma note : 13/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.