Berserk, Tomes 39 & 40

Genre : Seinen

Editeur : Glénat

Résumé : berserk-tome-40-1106414-264-432

A Elf Helm, le groupe de Guts rencontre le roi des pétales virevoltants qui connaît un moyen de rendre la raison à Casca. Empruntant le couloir des rêves, Schierke et Farnèse sont descendues tout au fond de l’esprit de la jeune fille et rassemble des fragments de ses souvenirs. Elles arrivent enfin au dernier! Casca redeviendra-t-elle comme avant? De son côté, la nouvelle troupe du faucon menée par Griffith prend une nouvelle initiative..

Mon ressenti : 

Puisque je ne l’avais pas fait dans mon focus sur Berserk, je vais placer le contexte à partir du tome 39.

Après des explications sur ce que Griffith a fait subir à la Terre et comment, en quelque sorte, il parque les humains qui souhaitent vivre en paix dans Falcona, puisque nulle part ailleurs n’est sûr, on rencontre enfin le roi des elfes et surprise ! Ce n’est pas le personnage auquel je pensais.

La cérémonie pour ramener Casca commence alors. J’aime beaucoup ce personnage, elle est forte et belle et s’est retrouvée brisée par l’incarnation des mille plaie de l’univers (oui Griffith). J’espère que l’auteur ne va pas nous faire le sale coup du genre qu’elle ne veut pas retrouver la mémoire. Après 39 tomes où Guts en a bavé, sué, et craché ses poumons, que Casca reprenne ses esprits ne serait pas du luxe. Il mérite de recevoir un peu de baume sur son âme. Le pauvre n’aspire qu’à ça depuis un bon moment pour enfin massacrer Griffith.

ça, c’était ce que je me disais à la lecture du tome 39….Et puis au tome 40, l’auteur a préféré, une fois de plus, anéantir mes espoirs.

57503372_414221842749631_7243133693806510080_n.jpg

Attendu depuis un an, le tome 40 de Berserk offre un joli mini poster dépliant de Casca. Et les dessins de Kentaro Miura, toujours aussi splendides nous en mettent plein les yeux.

Il nous montre avec ingéniosité la craquelure, ou plutôt, la décomposition de l’âme de CascaLes planches montrant Guts sous l’apparence d’un chien (des enfers) sérieusement abîmé et luttant contre les monstres de la sombre éclipse pour protéger Schierke, Farnèse et Casca sont magnifiques et les effets sont vraiment saisissants. Il va jusqu’à revêtir l’amure du Berserk, ce qui rappelle les crises de folie de Guts où son mal apparaît sous cette forme. J’attends de voir ce que fera l’auteur concernant cet aspect qui titille ma curiosité. 

Le périple a été bien mené, riche en allégorie, que ce soit sur le viol qu’à subi Casca avec des monstres à l’apparence peu ragoûtante qui y font référence, ou encore par l’aspect du dernier fléau gardant l’ultime fragment de l’esprit de Casca qui rappelle sans aucun doute Griffith.

Ainsi, les étapes sont parfaitement accomplies, jusqu’à donner une sensation d’apothéose quand tous les fragments ont été réunis. Et franchement, cette planche m’a fait frissonner ! J’étais si contente qu’elle retrouve la mémoire que j’ai applaudi…

57538062_297592797787206_937021358427078656_n.jpg

pour au final grimacer de désolation car j’étais sûr que l’auteur nous ferait un sale coup !

Le tome se lit vite, la dernière partie se concentre sur Griffith qui écrase un énième ennemi sous son talon, toujours objet de l’angélisme dont Kentaro Miura l’affuble. Petite nouveauté, avec des monolithes, un nouveau moyen de déplacement ultrarapide est dévoilé. Reste à savoir ce que cela apportera pour l’histoire.

Ma note :  16,5/20

 

Publicités

3 réflexions sur « Berserk, Tomes 39 & 40 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.