De l’autre côté du miroir

Genre : Yaoi, fantastique

Éditeur : Boy’s love IDP

Résumé  : 1500

Un jour, le descendant de la famille Senba, Kira, prodige de l’art floral, bascule dans un monde différent, où les fleurs sont magnifiques, alors qu’il s’approchait de son miroir. Dans ce monde, il fait la connaissance d’un homme, vêtu de bleu foncé.
Les deux jeunes hommes se trouvent beaucoup de similitudes et petit à petit, bien que méfiant et un peu rebuté par l’air hautain du prochain roi, Kira finit par lui ouvrir son cœur. Un voyage amoureux entre ici et là-bas !

Mon ressenti : 

Vous savez qu’il ne faut pas prendre la décision d’acheter un livre rien que pour sa couverture n’est-ce pas ? Eh bien je l’ai fait (j’ai lu le résumé après ma résolution). Résultat ?

Aucun regret !

Ce manga s’inscrit dans ceux fluffy qui font plaisir à lire dès lors qu’on passe outre certaines incohérences (comme le fait qu’un japonais n’ait aucun mal à parler avec un étranger d’un pays lointain, qui ne parle sans doute pas japonais).

Le pitch de base n’est pas révolutionnaire mais très prenant et la narration est fluide, douce, et empreinte d’une mélancolie qu’on comprend progressivement.

Les dessins sont fins et délicats, surtout les fleurs qui jalonnent les pages pour embellir une scène.

C’est très « fleur bleue » sans pour autant qu’on ait une sensation de fausseté ou d’excès. C’est surtout dans l’atmosphère installée qu’on le ressent, et par les échanges entre Sara et Shâra.

Achira_Kochira_de_Aimashou-5ec03453a26d5

Prince d’un pays que l’autrice n’a pas précisé, Shâra est rongé par l’ennui et la solitude. Nul ne peut lui adresser la parole la tête relevée. Personne n’a jamais croisé son regard, comme le veut la marque de respect de son pays.

Peu importe à quel point les fleurs sont belles…une fois tombées, elles ne sont que déchets. Tout comme moi…les fleurs sont ennuyeuses !

Les fleurs sont omniprésentes dans ce manga. Mais elles ont été utilisées intelligemment : pour l’un, il s’agit d’une sorte de prison aux allures d’un paradis, et pour l’autre, il s’agit d’une expression de vie qui finit par l’étouffer.

Les ressemblances ne s’arrêtent pas là. Au fur et à mesure que les personnages échangent sur eux-mêmes et leurs points de vue, des similitudes s’esquissent. Outre leur amour pour les fleurs, la signification de leur prénom respectif qui renvoie à l’une d’elle, il y a aussi leur sensation de mal-être par le fait fait qu’on les mette sur un piédestal, attendant énormément d’eux, les idéalisant comme s’ils étaient différents d’autrui.

Un futur souverain qui a des marionnettes pour le servir, n’osant jamais croiser son chemin ou même le contredire, et un « prodige » de l’ikebana que tout le monde adule comme s’il n’avait pas à mettre ses tripes dans ses œuvres pour qu’elles soient aussi réussies.

À travers des comparaisons et métaphores dans lesquelles les fleurs sont toujours au centre, cette relation très tendre et amusante, car l’autrice n’est pas dépourvu d’humour, va éclore.

Mais l’ikebana ce n’est pas seulement arranger les fleurs. C’est aussi mettre en valeur leur vie. 

Affinités : 

Si vous êtes tenté de lire une histoire avec un zeste de fantastique mais tout de même assez tranche-de-vie, que vous cherchez un manga BL qui oscille entre le fluff et l’explicite sans que l’explicite ne prédomine, De l’autre côté du miroir entre dans ces cases !

Et il en va de même pour ceux qui veulent verser une dose de romantisme dans une phase un peu amère de leur vie, n’oublions pas que la lecture fait du bien !

Par mes lectures, vous savez que j’apprécie les trucs tragiques, sombres et durs, comme si je n’avais pas d’âme, mais depuis trois mois, j’avale des lectures fluffy en poussant des « c’est trop mignon » mdr. Donc, j’étais très réceptive à ce manga. Tout comme je l’ai été pour Fluff for the flightless (ici) ou encore Le bonheur du démon (ici)

Ma note : 16/20

7 réflexions sur « De l’autre côté du miroir »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.