L’attaque des titans, tome 28

Genre : Shonen

Editeur : Pika

Résumé : l-attaque-des-titans-tome-28-1190903-264-432

Théoriquement, l’arrivée de Sieg dote l’Île du Paradis de la puissance du “Grand Terrassement”, mais l’armée est méfiante : peut-on vraiment être sûr qu’Eren n’est pas manipulé par son demi-frère ? Pour parer à tout risque, les transfuges mahr sont emprisonnés.

Cependant, une partie des troupes et de la population est très insatisfaite de la situation. Alors que la grogne monte, Eren passe à l’action.

Mon ressenti : 

Je ne sais même pas quoi dire concernant ce tome car beaucoup trop de choses tournent au vinaigre.

Des guerres intestines se créent et s’amplifient, la rancœur, vengeance et haine raciale coulent toujours dans les veines, les tactiques sont dévoilées et expliquées, ce qui permet de fluidifier l’histoire et notre esprit. Mais à peine cela est-il posé que d’autres manigances se créent, d’autres décisions importantes et coups d’éclats ont lieu. Cet arc toujours très politique et social reste très prenant, tant le rythme est bon, que les informations et dialogues ayant lieu sont passionnants. De nouveau, des données et des événements qui avaient eu lieu au début de la série prennent à présent une nouvelle ampleur. On comprend mieux le comportement de certains personnages, ce qui guidait leur choix, ce qui les motivait, et ce, que ce soit concernant Armin, Mikasa ou Sieg….

À sa manière, ce tome reste riche et donne envie de vite avoir la suite. Les amitiés pourtant anciennes et qu’on pensait profondes se détruisent, les massacres de masse et la cruauté reprennent forme, les sacrifices et la noirceur peuplent ces pages….

Il est loin Eren, le petit garçon pas vraiment doué et tête brûlée. On ne sait pas qui est le manipulateur (s’il n’y en a pas plusieurs, le doute est permis) et qui est le dindon de la farce (ou les pigeons). Eren reste l’homme à abattre, et je commence à me demander si au final, il n’est pas l’antagoniste de l’histoire. Ces mots sont durs, il est sans pitié, sans compassion. C’est surement le personnage de la série dont la psyché à le plus changé, évolué, pour lui donner plus de profondeur et d’obscurité. Il est plus nuancé qu’avant, tout est plus nuancé qu’avant en fait.

Il n’y a pas de « gentils » et de « méchants », uniquement des personnes brisées par les horreurs qu’elles ont entendu, vu et subi, et qui essaient à leur façon de changer les choses. Par ailleurs, l’évolution du caractère d’Eren me fait penser à un style scénaristique qui met le personnage principal dans l’angle classique du héros/sauveur alors qu’il se révélera être la plus grande plaie de l’histoire.

Ma note : 16/20

Publicités

5 réflexions sur « L’attaque des titans, tome 28 »

      1. Ouais, effectivement.
        En plus je crois que je vais attendre d’avoir fini ma relecture des 8 éditions pour me lancer dans la 9e, donc ça me laisse encore du temps !

        J'aime

  1. Ah, je l’ai acheté aujourd’hui ! J’ai hâte de poursuivre (et vivement que ça se termine – ça sent la fin et le mangaka ayant annoncé que ce serait pour bientôt… je veux connaître la conclusion!) et j’espère ne pas être déçue ☺

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.