Yona Princesse de l’aube, Tome 28

Genre : Fantasy, Shojo

Editeur : Pika

Résumé : yona---princesse-de-l-aube-tome-28-1202227-264-432

Lors de la bataille contre l’empire de Kai, Yona et les dragons portent secours à la tribu du feu. Les membres de la tribu du feu, fervents adorateurs du roi Hiryû, découvrent ainsi l’existence de nos héros et la nouvelle parvient aux oreilles de Soo-won et Kye-sook.

Grâce à l’aide de Tae-jun, Yona et ses amis trouvent refuge au château de Saika mais ils sont rapidement rejoints par Kye-sook…

Mon ressenti : 

Après la rude bataille, nos héros vont se reposer chez Tae-jun, qui est décidément l’un des personnages secondaires ayant le mieux évolué, même s’il a souvent un rôle de « tête de turc ».

La première partie du tome montre que la rumeur de l’existence des Guerriers Dragons et de la réincarnation du roi Hiryu s’étend comme une traînée de poudre parmi le peuple de la tribu du feu. Etant une rumeur, chacun dit avoir entendu une version qui diverge d’une autre, et ainsi de suite, mais il y a toujours une part de vérités dans les ragots, et ce qui fait la force de ces dires, c’est l’importance que les gens leur accordent. La théorie que le véritable meurtrier du roi Il ne soit pas Hak, comme la tribu du ciel l’avait laissé entendre mais bien Soo-won s’installe aussi dans les pensées du peuple. 

Les conséquences sont alors là :  tout d’abord, les fervents croyants de la légende s’y accrochent et sont admiratifs envers la troupe de Yona, peut-être même trop, ce qui donne des allures de fanatisme à leurs actes, et installe un malaise parmi certains guerriers dragons ayant déjà vécu cette situation.

Ensuite l’opinion publique qui se crée, surtout à cause de certaines bévues de quelques membres de la tribu du ciel comme le conseiller Kye-sook, commence à doucement tourbillonner, montrant que le vent peut tourner en leur défaveur. 

Kye-sook a d’ailleurs l’occasion de voir de ses yeux les pouvoirs des guerriers dragons auxquels il ne croyait pas lors d’une lutte dans le château de Saika. Le conflit se crée entre les soldats de la tribu du feu qui veulent protéger Yona et ses amis auxquels ils doivent la vie et sont reconnaissants, et ceux de la tribu du ciel qui veulent emprisonner leurs bienfaiteurs. A cet instant, Kye-sook prend pleinement conscience qu’à ce rythme, ce type de désaccord pourrait prendre une plus grande ampleur  et risque d’éclater et de compromettre la souveraineté de Soo-won.  Sa volonté de tuer Yona est toujours intacte mais vicieux, il voudra les forces des dragons à sa disposition. 

Jonglant entre parties humoristiques, complots par des traîtres, des anciens vaincus, des crapules et imbus de pouvoirs, et  la préparation d’un nouvel assaut contre le royaume de Koka, l’auteure laisse apercevoir que l’actuel arc ne sera pas en manque d’actions. Et d’une certaine façon, que la série est sur sa fin, bien qu’elle précise qu’elle ait encore des choses à raconter.

Si seulement…J’avais moi aussi la force d’un milliers d’hommes. Je pourrais au moins en vaincre un. 

Ma note : 15/20

2 réflexions sur « Yona Princesse de l’aube, Tome 28 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.