Copycat

Genre : MxM, Suspense

Éditeur : Mix éditions

Résumé : copycat-749621

Dans les rues sombres de Philadelphie, un prédateur rôde, chassant et tuant. Alors que ses victimes refont surface l’une après l’autre et que les cadavres s’entassent, la police est soulagée de voir arriver une équipe d’agents du FBI. Mais pour l’un d’eux, cette affaire de meurtres en série cessera rapidement de n’être qu’une enquête parmi d’autres.

Les crimes perpétrés qui passent pour l’hommage d’un admirateur de Jeffrey Dhamer, dissimulent pourtant leur vérité propre, et chacun est un pas qui rapproche le tueur de son objectif.

Il est des rencontres qui peuvent changer le cours d’une vie. Irrémédiablement, en un instant fugace, un rien suffit à briser… Ou à guérir.

Mon ressenti : 

Je n’ai pas l’habitude de lire des MxM policier/suspense alors j’ai voulu tenter le coup avec celui-là, puisque l’antagoniste est le copycat de l’un des plus terribles tueurs en série. Bien que Ted Bundy soit le plus horrible à mes yeux. Et je suis satisfaite de ma lecture. 

On suit Lélio, un prostitué qui vit ainsi car il n’a pas le choix, n’ayant aucune expérience professionnelle, n’ayant pas poursuivi bien longtemps les études, et ayant perdu le lien avec ses parents depuis longtemps. Mais il n’apprécie pas sa vie, est peu entouré, serrant les dents et se méfiant de chaque êtres humains tournant autour de lui.

Si ce thème ne m’a jamais passionné car je n’aime pas voir la misère sous cet angle, l’auteure a su m’intéresser à son histoire. Lélio est un personnage au fort tempérament, avec un bon mental de fer, qui se tient à un strict et triste commandement : ne pas chercher l’amour car il en est indigne.

Et justement, quand sa route croisera par un concours de circonstances, celle de Nathan, dit Nate, un profiler du FBI, venu avec son équipe en renfort à cette sinistre enquête où des jeunes de 17 à 19 ans se font tuer, et retrouver avec diverses blessures comme des morsures, leur monde s’arrête de tourner. 

Ayant compris la teneur de l’histoire, ce qui m’intéressait était de lire le profil psychologique du copycat, et de connaitre ses motivations, mais aussi, de voir comment tout ceci finirait. 

Et tout le long, l’auteure a su mettre la bonne ambiance et le bon rythme pour le déroulement de son scénario.

Affinités : 

Le livre s’adresse à tous ceux aimant les histoires de policier, d’enquête, de tueurs en série et qui veulent lire une romance assez mignonne et maladroite à certains moments (dans le bon sens).

Ma note : 14,5/20

6 réflexions sur « Copycat »

    1. ça l’était oui 🙂 (même si je ne suis pas experte dans ce genre mdr). De ce que j’ai lu de tes chroniques, je pense qu’il n’y aurait peut-être pas assez de suspense pour toi. Mais comme c’est un MM, les critères changent.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.