Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates

Genre : Urban-Fantasy/Bit-lit

Editeur : Milady

Résumé : meg-corbyn-tome-1-lettres-ecarlates-514710-264-432.jpg

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

 

Mon ressenti :

Je suis contente (ça démarre bien, hein mdr). Je suis contente parce que, ce livre proposé et recommandé par une libraire que j’avais pris en otage dans une conversation livresque m’a vraiment, vraiment, plût !

Ce roman du genre bit-lit est complètement différent de ce dont j’avais l’habitude et dont je commençais à me lasser. J’ai remarqué dernièrement que ça faisait un bail que je n’avais pas lu de la bit-lit MF.

Les Terra Indigenes sont les premiers être vivants dans ce monde. On les appelle aussi les Autres, et les humains, les singes autrement dit, ne sont pour ces êtres que de la nourriture sur pattes. Et vous savez quoi ? J’ai adoré ça !

Bien sûr que vous pouvez garder cette tasse. Nous garderons simplement votre main en échange. 

Au tout début, j’ai un peu froncé du nez face au style d’écriture du genre fourni de détails et assez « scolaire » sur les bords. Ainsi qu’au point de vue externe et omniscient. Une différence de plus des bit-lit où le point de vue est interne. Mais j’ai fini par m’habituer.

Ce livre se veut Urban Fantasy, mais tant de chose avaient tant été modifiées comme les jours, les continents etc, que j’ai complètement oublié ça et jusqu’à présent, je le considère comme un Fantasy.

Concrètement, qu’est ce qui m’a plût dans ce livre, après le placement nécessaire du décor ? L’originalité : Meg est une prophétesse de sang (et même si le résumé ne me donnait pas plus envie que ça, voir la pratique est bien mieux !).  Alors, non, elle n’est pas une badass que j’apprécie pourtant en général qui découpe des gens ou qui peut tuer facilement sans sourciller, ni froide avec un incommensurable pouvoir (voyez la référence à Rebecca Kean), mais je l’ai apprécié ! Grandement !

Pourquoi si elle est aux antipodes ? Parce qu’elle est douce, avec un cœur d’enfant, mais elle n’est pas agaçante ! Et en général, même les badass finissent par m’agacer à cause de leur comportement face au gars de la nuit qui veut les goûter (dans tous les sens du terme). Meg est venue chercher de l’aide parmi les plus dangereux. Elle fuit ceux qui se disent humain, mais qui ne se gênent pas de faire certaines horreurs. Si elle peut paraître lisse et fade, j’ai trouvé que ça correspondait justement à la vie qu’elle a mené jusqu’à présent. Quand on vit de la manière dont elle a vécu, on garde une certaine candeur. De la cohérence à nouveau, encore un bon point.

D’ailleurs, toujours sur l’originalité, les Autres ne sont pas que des Loups, il y a des Corbeaux, des Élémentaires ( Eau, Feu, Hiver : je vous jure, y’a des parties qui ont fait mes cheveux se dresser sur ma tête face à leurs colères) , des Poneys (Tonnerre, Ouragan qui déclenchent vraiment ce que représente leurs noms !) et tant d’autres que je ne peux pas tout citer !

Second élément que j’ai aimé : pas de romance !! (oui, je suis comme ça, moi). On sent bien qu’il y aura quelque chose dans les tomes suivants (la libraire m’avait parlé d’une absence d’érotisme et de romance à l’état pure), mais c’est progressif et clairement pas dans le tome 1 (pas de bisous, frottements, etc), et Dieu, que ça fait du bien ! L’auteure s’en tient à son scénario et est cohérente : les Autres ne sont pas des tendres, ils prennent soin des leurs, les uns des autres, mais les humains ? Plus c’est frais, mieux c’est.

Payez vos livres avant d’entrer à Bon à Croquer, sinon c’est vous qui serez bon à croquer.

Je vous vois écarquiller les yeux. Comprenez tout de même qu’il  aura un rapprochement de Meg avec certains, mais c’est pour l’instant sous un aspect amical, tendre et affectueux, de fraternité aussi. Et j’ai trouvé ça mignon. On a le temps de comprendre pourquoi, s’il y a une romance, il y en aurait. Ce n’est pas une bête attirance physique.

Pas d’étalages de sentiments (quel bonheur).

Et dans tout ça, l’auteure place d’autres personnes externes à l’Enclos (l’endroit où vivent les Autres avec défense d’entrer sinon miam, vous serez mangez) pour étoffer son histoire : des policiers, et une garce, entre autre chose.

Alors oui, j’avoue avoir trouvé des longueurs parfois, et dans mon désir de vite savoir la suite, je sautais des angles sur des personnages dont JE n’avais rien à faire (celui de la garce mdr). MAIS c’est utile au bon déroulement. L’auteure prend son temps pour dérouler l’intrigue. Elle fait aussi en sorte de mettre de l’action. Et je n’ai pas trouvé le livre plat ou ennuyant, à aucun moment (aucun !).

Donc franchement, ceux qui ne l’ont pas lu, foncez. Ce vent frais fait du bien.

Affinités : 

Alors pour tous ceux qui veulent lire un livre riche par son Bestiaire de créatures fantastiques, qui veulent du réalisme, voir les humains en baver, et être clairement dans un échange à peine cordial et poli avec des sous menaces subjacentes entre les Autres et les humains qui doivent vivre ensemble et où la loi du Talion est la lettre d’or, allez-y. Votre cœur y trouvera son compte. 

Anecdotes : 

Par rapport à la prise d’otage avec la libraire. Elle m’a proposé ce livre quand elle a vu que je perdais foi en la bit-lit MF. Et elle a justement dit qu’en France la série avait du mal à faire son succès à cause du manque de romance et d’érotisme. Je vous laisse imaginer mon degré d’affliction maintenant que j’ai terminé de lire ce livre et que je le compare à certains comme….la meute du Phénix (abandonné avant la fin du tome 3)…Voire Hybrides (vraiment pas ma tasse de thé, brrrr).

Ma note : 18/20

Publicités

7 réflexions sur « Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates »

  1. Pourtant j’en entends beaucoup parler de cette série en France. Et c’est justement ce type de série qui m’attirerait. Mais je n’ai pas encore sauté le pas parce que j’ai peur des longueurs… Les tomes sont tous assez gros, donc j’ai peur de m’ennuyer… Mais ton avis me conforte dans le fait de garder cette série à l’esprit 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’en avais entendu parler avant que la libraire me conseille mais j’avais jamais été intéressé à cause du résumé. Mais elle a su me montrer qu’il me plairait et je n’ai pas été déçue 😊 pour les longueurs, il y en a plus dans le 2 que le 1 mais c’est des récapitulatif en début de tome ou à d’autres moments du livre, ce qui, est inutile quand on a une bonne mémoire ou /et quand on enchaîne la lecture. Il y a la version découverte à 3,99 euros, ça peut être un choix pour ne pas « risquer » trop de sous. J’ai d’abord lu en numérique moi mdr, là j’ai commandé les versions « colossales » (mon cerveau trouve pas le mot 😂) en occasion ☝️

      J'aime

    2. Le message s’est envoyé tout seul… Donc! Je ne sais pas si on parle vraiment de cette série en France mais elle est libraire donc ptet qu’elle a eu des retours oraux. Sur certains sites littéraires j’ai vu qu’au fil des tomes les lecteurs étaient bien moins nombreux, et l’un des commentaires disaient « où est la romance, je n’attends que ça ».. Mdr

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.