Archives du mot-clé urban fantasy

Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath – Les dieux sont SI capricieux

Genre : Bit-lit

Editeur :J’ai Lu

Résumé :

Je suis d’une nature profondément optimiste, la preuve : ma meilleure amie s’apprête à donner naissance à « Damien, le fils du diable » ? Je me dis pas grave, tant qu’il naît sans cornes et sans odeur de soufre, on devrait pouvoir gérer. Mon petit ami me ment depuis des années ? Pas de problème, je décide de retourner chez moi et de m’y construire une vie meilleure… Bref, je reste positive. Du moins, c’était le cas jusqu’à maintenant. Parce que, pour la première fois de ma vie, j’ai beau chercher, je ne vois vraiment pas comment je vais pouvoir m’en tirer.

Mon ressenti :

Ne prêtez pas attention à la couverture, entre celle que j’avais mis pour mes envies (donc celle-là) et celle que J’ai Lu a mis sur le bouquin, un monde est passé (c’est pourquoi le titre est Amberath et qu’on voit 150 000 lecteurs au lieu de 100 000).

Ensuite, contrairement à mon habitude, cette chronique donnera des trucs concrets faisant penser à du spoil, donc je vous redirige vers la chronique de Sai qui est très bonne et clairement sans spoil (ici). Prenez ma chronique comme une sorte de discussion (j’ai lu tellement d’avis négatifs que quand j’ai donné mon retour je n’ai pas pu suffisamment m’en défaire pour ne pas avoir l’air de répondre à quelqu’un).

Lire la suite Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath – Les dieux sont SI capricieux

Cendresa Tome 1, l’éveil – Maître, je suis le mal que vous m’avez fait

Genre : Dark-fantasy / Fantasy urbaine

Editeur : Juno Publishing

Résumé :

Phoenix Pharell

« Libère-moi de ces chaînes. »

Orpheline et amnésique, Yphaëlle est condamnée à être une Esclave de Guerre dans le Colisée, à cause de la défaite de son pays face à l’Europe et les États-Unis. Souhaitant partir à la recherche de vérité et de son identité, Kaheld, un ténébreux Esclave lui prêtera main-forte à maintes reprises.

Une étrange attirance les lie, mais elle ne cesse de la combattre. D’autant plus qu’à cause des mystères qui entourent Kaheld, Yphaëlle ne sait pas si elle peut vraiment faire confiance à cet homme, venu du monde auquel elle appartient, mais dont elle ignorait jusqu’alors l’existence.

Et entre les pertes qui s’amoncellent et les épreuves qui seront sur son chemin, Yphaëlle en vient à se demander si elle a fait le bon choix en partant pour Cendresa.

Surtout, quand on sait qu’un « Maitre », caché dans l’ombre, semble déterminé à avoir sa peau.

Mon ressenti :

Cendresa est typiquement le genre de livre avec un résumé qui ne lui rend pas honneur. Je ne sais pas si l’autrice a voulu conserver le mystère mais je serai passée à côté de cette histoire si la couverture ne m’avait pas attiré.

Vous l’aurez compris, aucun regret ! J’ai beaucoup aimé ce premier tome de Cendresa ! Et si je l’ai lu dès octobre, ce sont les retours de Sai (ici) et d’Aurelalala (ici) qui m’ont poussé à enfin écrire ma chronique.

Lire la suite Cendresa Tome 1, l’éveil – Maître, je suis le mal que vous m’avez fait

Un palais d’épines et de roses – une histoire au parfum de la belle et la bête

Genre : Fantasy, Young-adult

Éditeur : La Martinière

Résumé :

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?

A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Mon ressenti :

J’ai essayé Un palais d’épines et de roses de Sarah J.Maas car de nombreux lecteurs (et une libraire !) n’ont cessé de me le recommander, m’avertissant toutefois que la romance était non négligeable.

Lire la suite Un palais d’épines et de roses – une histoire au parfum de la belle et la bête

Mes Plus belles lectures de 2020

Bonjour à tous et bonne année 2021 !

Il est clair qu’elle ne commence pas de la plus belle des façons après que 2020 ait été si laide mais espérons que sa continuité soit meilleure que sa précédente funeste consœur.

Contrairement à 2019 où j’avais lu 430 livres, soit bien plus qu’en 2018 (ici l’ancien bilan et ici pour les Flops), 2020 qui a été très dure pour moi à différents niveaux et surtout côté santé (pas LE covid, d’autres choses), m’a tant roulé dessus que j’en sors avec 209 livres lus. On sent la différence, en effet.

58 webtoons, 132 mangas, 2 albums et 17 romans.

Si vous voulez lire la chronique, il suffit de cliquer sur le lien 😉

Lire la suite Mes Plus belles lectures de 2020

Bilan du mois de novembre #26 et du mois de décembre #27

J’enchaîne sur ces bilans afin d’introduire comme il faut les recap de l’année 2020.

La fac, et autres problèmes personnels expliquent ma belle et longue absence. Pas sûr que 2021 brille par ma présence. Bref !

Lire la suite Bilan du mois de novembre #26 et du mois de décembre #27

Dark elements, Tome 0.5 : Amour d’Antan

Genre : Young-adult, Urban-fantasy

Éditeur : J’ai lu

Résumé : the-dark-elements-tome-0-5-amour-d-antan-1304607

Jasmine, la fille du chef des Gardiens de New York, est sous le choc : Dez, son amour d’enfance, vient de réapparaître après trois ans sans donner la moindre nouvelle ! Hors de question de pardonner à celui qui s’est enfui au moment même où leur union était annoncée… Selon la tradition gargouille, Jasmine a sept jours pour donner sa réponse à un éventuel courtisan. Blessée et déterminée à se venger, elle en profite pour poser autant de conditions qu’il lui plaît. Dez acceptera-t-il de jouer le jeu jusqu’au bout ? Il a une semaine pour reconquérir son cœur… ou le briser.

Mon ressenti : 

Dark Elements, amour d’antan, est le préquel de la nouvelle série de Jennifer L. Armentrout en France. Toujours dans le genre young-adult et de l’urban-fantasy, après Lux (ici), Covenant (ici) et Origine (ici), c’est au tour des démons et des gargouilles de nous faire rêver !

Lire la suite Dark elements, Tome 0.5 : Amour d’Antan

Bilan des mois d’avril et mai ! #19 #20

Bonjour à tous ! Cela fait 2 mois que je n’avais pas posté (hormis mon focus sur Arte le 29 mai). Ceux  avec qui j’ai pu discuter savent que c’était le combo confinement + augmentation de charge de travail + révisions + partiels qui ont valu ma disparition.

Du coup le bilan d’avril s’élève au très incroyable chiffre de…0 lecture ! Un record pour moi (en fait, j’ai lu des webtoons et fanfics, juste aérer ma tête, mais aucun manga ou roman donc 0 chronique).

Je n’avais pas fait non plus d’achat….

So, place au :

Bilan du mois de mai

Lire la suite Bilan des mois d’avril et mai ! #19 #20

Ma liste d’envie #10

Bonjour tout le monde, ce n’est pas que je compte passer commande durant le confinement (j’ai assez de livres à lire et peu de temps), c’est surtout que le décalage aurait fait un trou et ça me dérange. D’autant plus que ma liste d’envies est plutôt un pense-bête pour moi. Tout n’est pas repoussé car certains éditeurs font d’abord de eBook ou livrent eux-mêmes ect, et j’avais déjà écris ma liste Avril-Mai, donc je la poste sous réserve d’autres modifications de date (edit le 30/05/2020).

Lire la suite Ma liste d’envie #10

Bilan du mois de mars #18

Ce mois fut plutôt mouvementé avec la crise mondiale, j’espère que ça va de votre côté et que vous avez tiré du « bon » de cette situation, comme lire et vous reposer. J’ai un peu pu bénéficier de cela mais mes profs ne se laissent pas démonter par un confinement pour qu’on passe nos examens ^^’

Voici donc ce bilan un peu plus remplumé que le précédent !

Lire la suite Bilan du mois de mars #18

Bilan du mois de Décembre #15

Salut tout le monde !

Voici le bilan du mois de Décembre, où ma présence était présumé par une dense programmation d’articles (lectures de fin novembre). En vérité, j’ai lu très peu pour cette fin d’année. Et je suis exténuée après ma première phase de partiels.

Lire la suite Bilan du mois de Décembre #15

Les chroniques de Dani Mega O’Malley, Tome 4 : Fièvre Enchantée

Genre : Bit-lit, urban-fantasy

Editeur : J’ai Lu

Résumé : les-chroniques-de-dani-mega-o-malley-tome-4-fievre-enchantee-1229691

« Un an et cinq jours après que j’ai posé mon pied sur le sol sauvage de l’Irlande, le Sinsar Dubh a gagné. Il lui a suffi d’attendre l’instant où j’aurais la folie de me croire assez forte pour franchir la ligne rouge… »

Alors que la Terre a plongé dans le chaos,le Sinsar Dubh, un livre maléfique doué de conscience, a pris possession du corps de Mac, et rien ne pourra l’arrêter dans sa quête de pouvoir.

Le seul espoir pour rétablir l’ordre est de recourir au Chant-qui-forme, une mélodie oubliée depuis longtemps. Pour cela, sidhe-seers, clan des Neuf, Seelies et Unseelies devront former des alliances improbables et faire des choix déchirants.

Détruire le Livre ne se fera pas sans sacrifices. Et dans cette bataille pour l’âme de Mac, chaque décision aura un prix

Mon ressenti :

J’ai toujours eu un mal fou à canaliser l’amour que je porte à un roman en une chronique quand il passe la barre des coups de cœur. Quand en plus la trame de l’histoire est si riche et complexe, j’ai de sérieux problèmes à voir par quel bout commencer ! Avant toute chose, je tiens à rappeler que ce tome 4 est en fait le tome 9 de la série Fièvres que l’éditeur français à renommer pour une raison mystère. Et je n’ai que mon laborieux Focus dessus sur les 5 premiers tomes, que vous pouvez retrouver ici pour tenter cette saga si vous ne la connaissez pas encore.  Ne vous arrêtez pas à mes cafouillages, l’article remonte à mes débuts et même maintenant, il est extrêmement difficile d’expliquer un condensé de 5 tomes avec autant de retournements de situations, de changements d’états et de vérités soi-disant acquise en un article compact. Je suis consciente que pas grand monde comprendront ce que je radote dans cet article mais ne serait-ce que pour moi, je devais l’écrire.

Lire la suite Les chroniques de Dani Mega O’Malley, Tome 4 : Fièvre Enchantée