Yona – Princesse de l’aube, Tome 30

Genre : Shojo, Fantasy

Editeur : Pika

Résumé :yona---princesse-de-l-aube-tome-30-1280588

En pleine bataille opposant le pays de Kôka à la province de Sen, les quatre dragons se prêtent au jeu des simulacres pour gagner du temps.

En toute première ligne, Hak, qui se bat comme un forcené, finit par rencontrer Cuerbo et s’engage dans un duel acharné contre lui. Au même moment, le prêtre Gobi se rend au château de la province de Sen et fait irruption devant Yona et Yûlan, la femme de Cuerbo.

 

Mon ressenti : 

Le tome 30 de Yona, princesse de l’aube était de toute beauté !

Mizuho Kusanagi nous offre un affrontement de grande ampleur par les conséquences que son résultat peut créer et aussi par le nombre de personnes pris dans son engrenage.

Les dragons retenus par Cuerbo suite à son chantage et par le fait qu’il séquestre Yona, sont dans l’obligation de lutter contre leurs pairs. Ils essaient de gagner un maximum de temps et la situation loin de briser leurs liens, les renforcent car ils refusent de se laisser abattre voir même d’y mettre réellement du leur dans leurs coups, même envers Zeno pourtant immortel.

La mangaka nous partage de superbes plans de la puissance de Hak qui prouve sur le champ de bataille combien il n’a pas usurpé son surnom « La foudre ». Il se démène comme un beau diable contre les forces ennemis qui ploient comme des pâquerettes à son passage, afin d’aller délivrer Yona.

Cette dernier évidement, après tant de tomes à montrer combien elle est pleine de ressource et n’a pas les faiblesses affublés au surnom de « princesse » n’est pas torturé par le geôlier qu’à désigner Curbo. Nul autre que sa femme Yûlan, on va avoir le portrait de l’abnégation pure par ce personnage, au profit de Yona qui, selon le désir de son mari, deviendra sa nouvelle déesse.

Cette abnégation puise ses sources dans la profonde admiration et amour que porte Yûlan pour son époux, et son soutien est indéfectible. Elle rempli sa tâche sans ressentiments, mesquinerie ou autres formes de méchancetés, elle se montre soucieuse sur le bien être de Yona et s’apprête même à la défendre bec et ongle quand Gobi, le prêtre malfaiteur des précédents tomes réapparaît.

Le but de ce scélérat n »a pas changé : il veut s’approprier les guerriers dragon comme s’ils étaient des objets. Mais on peut compter sur Yona pour le remettre les idées en place, même enchaînée, elle reste fier dans ses combats, et même encore plus impressionnante.

Les dernières pages du tome laissent (de nouveau) planer la promesse de l’établissement clair du couple qui a pris le temps de se tourner autour, de se construire afin de paraître réel. A voir dans le tome 31 si l’autrice nous fera une nouvelle pirouette.

Ma note : 16,5/20

Teaser :

Le tome 31 de Princesse Yona est prévu le 07 octobre 2020 chez Pika !

3 réflexions sur « Yona – Princesse de l’aube, Tome 30 »

    1. En fait, le monde est tellement vaste, avec des problèmes politiques etc et plusieurs personnages que je trouve normal que ce soit aussi long. À aucun moment on se dit « c’est plat » alors que j’ai déjà eu cette sensation pour MHA où me monde à l’air plus petit vu qu’on se concentre sur l’académie et les élèved

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.