Archives du mot-clé bi no kyoujin

Bi no Kyoujin X-side

Genre : Yaoi

Editeur : Taïfu comics

Résumé : bi-no-kyoujin---x-side-1074123-264-432.jpg

Kabu, le fils du boss, a pris Nirasawa sous sa protection. Celui-ci affirme ne rien vouloir d’autre que de rester à ses côtés. Voyant qu’il commence à vraiment s’attacher à Nirasawa, Kabu décide de coucher avec lui pour la première et la dernière fois, avant de s’en séparer…

Voici un recueil d’histoires inédites qui nous replonge dans l’univers de la saga Bi (Bi no Isu, Bi no Kyoujin). Ike Reibun nous en apprend plus sur Kabu et Nirasawa, son couple phare, et nous offre en bonus un chapitre de sa série Not Equal !

Mon ressenti : 

Eh bien…en plus du résumé, la couverture est assez parlante en soi. Il faut se dire que, si vous achetez ce quatrième tome de Bi no Kyoujin, c’est que, d’une certaine façon, cette série vous plait suffisamment pour. Et donc, que vous êtes rôdé et que vous savez (totalement) à quoi vous attendre.

Auquel cas, je vous invite à voir le focus dessus.

Lire la suite Bi no Kyoujin X-side

Focus sur Bi no isu / Bi no Kyoujin

Genre : Yaoi

Editeur : Taifu Comics

Résumé Bi no isu : bi-no-isu-3498423-264-432

Les clans yakuza Umezaki et Aiga sont sur le point de conclure un accord au terme d’une longue série d’escarmouches… un homme du clan Aiga vient d’être poignardé. Le jeune boss du clan Umezaki, Kabu, met la main sur le coupable présumé, Nirasawa et lui inflige sévices et plaisirs physiques, mais n’arrive pas à le faire parler. « Ça te fait plaisir à ce point de te faire violer par l’homme dont tu étais amoureux, Nirasawa ? Ou bien est-ce que tu te venges parce que je t’ai rejeté ? »

Nirasawa, qui ne flanche pas devant la douleur refuse de révéler ses véritables intentions…

Mon ressenti :

Je mourrais surement par manque de sommeil  à force de lire, mais vu que j’ai commandé le nouveau tome, il fallait que je relise cette saga de 4 tomes pour me remettre dans le bain ! Je vous présente donc un autre yaoi assez…singulier, qui est dans ceux que j’apprécie bien.

Lire la suite Focus sur Bi no isu / Bi no Kyoujin