Archives du mot-clé Bayard

ShowStopper – Quand le cirque de l’amusement devient celui qui glace le sang

Genre : Dystopie

Editeur : Editions Bayard

Résumé : showstopper-1265384

Londres, 2045.

La société est divisée en deux clans.

Les Bâtards, ré

duits à l’état d’esclaves, n’ont aucune valeur.

Les Purs forment l’élite qui a accès à tous les privilèges.

Le Cirque de l’horreur est leur divertissement préféré. Ils attendent avec délectation l’accident mortel qui leur procurera le grand frisson.

Ben, fils de ministre, assiste à sa première représentation et tombe sous le charme d’Hoshiko, la funambule star du spectacle. Mais derrière l’éblouissement et le faste de l’arène, il découvre l’horreur. Trouvera-t-il le courage de résister pour mettre fin au carnage ?

Mon ressenti : 

Les thèmes de ségrégation, de xénophobie, de discrimination et de racisme ont toujours été des thèmes m’intéressant et me décidant à lire un livre. Souvent, le contexte de séparation par caste ou autre et une forte discrimination dans un régime totalitaire est le propre des dystopie et depuis Hunger games, aucun livre ne m’avait réellement fait palpiter.

Lire la suite ShowStopper – Quand le cirque de l’amusement devient celui qui glace le sang

Everything, Everything

Genre : Young-adult, Romance

Editeur : Bayard

Résumé everything-everything-941784-264-432.jpg

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Mon ressenti : 

Je n’ai pas vu le film, mais avoir lu ce livre ne m’en donne pas envie non plus.

Lire la suite Everything, Everything