Tokyo revengers, Tome 8 : quand l’espace-temps n’en fait qu’à sa tête

Genre : Shonen

Éditeur : Glénat

Résumé :

L’affrontement entre le Toman et le Valhalla s’achève dans le sang.

Mais ce combat a également des conséquences inattendues sur la structure du clan et la situation personnelle de Takemichi.

Une surprise de taille l’attend dans le présent…

Mon ressenti : 

Du tome 1 (ici) jusqu’au tome 6 (ici) et 7 (ici), mon appréciation pour Tokyo revengers a bien évolué.

Avec ce huitième tome, on a un peu l’impression que l’arc « gang/vendetta » se ferme doucement, laissant chaque camp panser ses peines, ses plaies et compter ses pertes.

La plus emblématique est celle qu’a encaissé le Toman, avec le décès de Baji. Son sacrifice, plus exactement. Malgré le contexte de baston, Ken Wakui a pu semer le doute et laisser dans le flou concernant ses intentions, jusqu’à la toute fin, où là, on comprend un peu mieux ce qui l’animait.

Pour peu que l’on soit réceptif à l’idée de protection d’un clan, de protection mutuel, d’amis devenant une famille, les scènes fortes font leur effet.

-L’idée du Toman ne vient pas de moi. Elle vient de Baji. Quand l’un de nous avait des emmerdes, on état censés voler à son secours. Qu’on veIlle tous les uns sur les autres. Tout est parti de là. 

L’auteur montre également que jouer avec l’espace-temps est quelque chose de délicat. Rien ne va comme on veut, rien ne se passe comme on le prévoit.

Le plus petit changement à de grandes conséquences et ce n’est pas seulement la vie d’une personne qui se trouve modifié, à l’image d’une pièce d’un échiquier.

Les racines du Toman ont été rappelé sous le dernier souffle de Baji.  Et, sans casser le rythme, créant une sorte de transition vers un nouvel arc, l’auteur nous en apprends plus sur chacun des membres.

Si la tournure concernant la position de Takemichi était prévisible à la fin de cet affrontement, Ken Wakui arrive à surprendre sur la forme organisationnelle du Toman dans le futur, permettant à son histoire de redémarrer sur une nouvelle intrigue !

Ma note : 15/20

7 réflexions sur « Tokyo revengers, Tome 8 : quand l’espace-temps n’en fait qu’à sa tête »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.