Le tigre des neiges, Tome 3

Genre : Seinen
Éditeur : Le lézard noir

Résumé :

le-tigre-des-neiges-tome-3-1181561

An 14 de l’ère Tenmon (1545) – Kagetora a seize ans. Kuroda Hidetada, fidèle vassal du clan Nagao depuis des décennies, provoque une insurrection contre Harukage, le frère de Kagetora. Apprenant la nouvelle, cette dernière rentre immédiatement au château de Ksugayama et part en expédition punitive contre kuroda, faisant ainsi retentir son nom jusqu’à l’extérieur de la province.
La même année, Kagetora tombe sur un brigand à la taille de colosse alors qu’elle parcourt les montagnes. Fasciné par la beauté de Kagetora, le géant demande avec insistance à travailler pour elle… c’est ainsi qu’elle fait la rencontre de son futur vassal fidèle Kojima Yatarô.
Mais peu à peu, la force imposante de Kagetora a pour conséquence de diviser dangereusement le clan Nagao…
Mon ressenti :

Le tome 3 de Le tigre des neiges est toujours aussi fidèle aux faits historiques malgré l’interprétation qu’en a fait l’autrice concernant la dissension causée par les vassaux pro-Harukage et ceux pro-Kagetora.

Ce tome peut être vu comme un concentré d’autorité, de puissance et d’absence de pitié. Fidèle aux traditions de l’époque, Kagetora, en loyal soutien à son frère si fragile, accomplit les devoirs qui lui reviennent sans sourciller.

À l’âge de quinze ans, Kagetora reçu son baptême de feu, qui se solda par une victoire éclatante. Ce fut l’instant de la naissance du Dieu de la guerre Uesugi Kenshin, réincarnation de Bishamonten.

Alors que même des vassaux plus âgés pâlissent face aux ordres qu’elle donne, elle, elle reste droite et fier. Inébranlable.

Si jamais il y a parmi vous des traîtres qui comptent suivre son exemple…Si jamais il y en a…Attendez donc que je coupe la tête de ce vieillard avant de me trahir

Dans cette ère de samouraï où la loyauté, la fidélité, la bravoure et l’autorité étaient les maîtres mots, une trahison était impardonnable.

Ouvre-toi le ventre Kuroda

Si souvent, l’insurrection est due à une soif de puissance, pour le bien du royaume, il arrivait qu’un vassal voyant sa patrie instable à cause d’un mauvais souverain, le trahisse et prenne le pouvoir. Ou en tout cas, tente de le prendre.

Mieux valait réussir son coup sous peine de jeter la disgrâce sur soi et sa famille. Les familles des vassaux subissaient souvent les répercussions. Ceci s’explique car dans cette chaîne hiérarchisée, lorsque l’un prête serment, c’est comme si tout le monde l’avait fait aussi, y compris les enfants. Si de la famille jouit du bénéfice que leur chef de famille soit un vassal, elle subira aussi les conséquences d’une trahison.

Elle força tous les membres de la famille Kuroda au suicide, faisant disparaître sa lignée

Il est sûr que si vous êtes plutôt du genre à avoir de la compassion, ce tome pourrait vous faire grimacer, mais si vous avez une vague idée des coutumes des samouraïs et combien le sens de l’honneur prévaut pour eux, tout cela fera sens, même si c’est dur. Se faire seppuku était la norme après une telle atteinte à l’autorité. Un souverain clément pourrait paraître faible et générer une seconde insurrection, que ce soit du premier vassal déloyal ou d’un autre opportuniste qui aura pris confiance.

C’est ce qui est intelligemment montré dans ce tome. Kagetora a choisi la voie du combat, en quelque sorte en tant qu' »épée » de son frère trop passif. Telle une épée, elle transperce ce qui menace son pouvoir. Harukage n’a pas l’âme d’un leader. Lui-même le sait. Et s’il le sait, les autres le savent encore plus, ce qui conduit à une scission dans les rangs.

Et toutes ces évolutions, aussi bien celles concernant les personnages principaux que secondaires, ceux voulant que Tora redevienne une « femme normale » et quitte sa position de général, ceux qui au contraire, la respecte et lui obéissent avec assurance, voulant qu’elle devienne le souverain, mèneront à des choix difficiles. Pour être le souverain, il faudra qu’elle tue son frère.

Ma note : 16/20

8 réflexions sur « Le tigre des neiges, Tome 3 »

    1. Mdrrrr 😭 tu me demandes donc de mentir ?
      Je perds la mémoire alors je t’ai peut être déjà posé la question mais les nombreuses médiathèque que tu pilles ne l’ont pas ?

      J'aime

      1. Tu m’avais demandé mais je n’avais pas encore cherché à ce moment là mais je peux maintenant affirmer que malheureusement non, aucune ne l’a.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.