Tokyo Revengers, tome 7

Genre : Shonen

Éditeur : Glénat

Résumé :

tokyo-revengers-tome-7-jpg
Sitôt commencé, le combat entre le Toman et le Valhalla dégénère instantanément, et Takemichi est de nouveau dépassé par les événements.

Comment protéger Baji alors que celui-ci s’obstine à faire cavalier seul, que Mikey est lui-même en très mauvaise posture face à Kazutora, que Kisaki continue à avancer ses pions au milieu du chaos, et que les membres du Toman sont deux fois moins nombreux que ceux du Valhalla ?

Mon ressenti :

Le tome précédent de Tokyo revengers (ici) dévoilait déjà le ton de son 7e tome et est largement à la hauteur de sa mise en bouche !

Le Toman va affronter le Valhalla et Ken Wakui qui excelle dans les scènes d’action et de combats, va nous offrir du début à la fin du tome, des affrontements incroyables.

Tout s’enchaîne très vite. Les découpes, les expressions, les coups portés et la ténacité des membres de chaque clan rendent la lecture saisissante. Surtout que ça n’a pas été un prétexte pour faire Takemichi détonner de son rôle habituel. C’est un bleu. Il a en général un effet revigorant sur le groupe et cette fois-ci aussi ne fait pas exception.

Il ne va pas se découvrir un don insoupçonné jusqu’alors pour la bagarre, il laisse Mickey et Draken être sous les feux des projecteurs et chacun à leur manière est un monstre de force brute.

Notamment Mickey qui, pourtant d’un petit gabarit, va à plusieurs reprises subjuguer par les dérouillés qu’il flanque. Autant dire que le tome s’est lu vite, mais c’était nécessaire pour la suite, surtout que pas mal de péripéties imprévues déboulent et rendent Takemichi confus.

Chacun de ces personnages est l’auteur participatif d’une histoire funeste et commune que Takemichi essaie de corriger en empêchant le pire d’advenir. Mais par une action inattendue, Ken Wakui nous laisse sans voix et bouleverse la trame chronologique à laquelle on se serait attendue.

D’une certaine manière, dans ce tome pourtant bourré de coups de poings à tout va, il a plus que bien démontré les valeurs que défendent chacun de ses personnages, et de quel bois certains sont faits, que ce soit la fourberie de Kisaki qui est un vil renard, ou le sens de l’honneur et de la loyauté de Baji, tel les samouraïs faisant un sepukku.

Ma note : 16/20

4 réflexions sur « Tokyo Revengers, tome 7 »

  1. J’ai bien aimé ce tome, très rythmé et plein d’action, mais depuis 3 volumes je ressens vraiment une baisse d’intérêt pour cette série personnellement. Je continue parce qu’on ne trouve pas des masses de furyo mais j’en attends plus. Je ne retrouve plus la tonalité que j’appréciais dans les premiers tomes…

    Aimé par 1 personne

    1. Je t’avoue que je vois pas de différence, hormis le tome 1 que j’avais pas trop apprécié (surtout la traduction que je trouvais bizarre mais qui s’est affiné par la suite ). Du coup, qu’est-ce qui crée cette baisse d’intérêt chez toi ? Qu’est-ce que tu attends comme « plus »?

      J'aime

      1. En fait les tomes 1 à 4 ce que j’aimais c’était la relation entre Takemichi et Hinata, et sur la volonté de Takemichi de changer les choses.
        Or depuis quelques tomes, on se focalise beaucoup sur les tensions et les antagonismes entre gang (avec au passage plein de choses que j’oublie d’un tome à l’autre) et du coup, même si c’est lié à l’intrigue et à l’enjeu principal ça minteresse moins. Takemichi est trop en retrait en ce moment et je ne suis pas touché comme je mettais au début. J’attends je pense plus de vie quotidienne et d’échanges entre les personnages je pense.
        Et plus de séquences fortes, parce que ça fait 3 tomes que ça en manque cruellement pour moi.
        Mais je continue d’apprécier quand même car ca reste très bien fichu.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.