Assistant assassin, Tome 1

Genre : Shonen

Editeur : Omake Books

Résumé :

assistant-assasin-1-omake
Shinichi Asakura rêve de devenir mangaka professionnel. Mais en attendant son heure, il fait ses armes chez un auteur de renom, en tant qu’assistant.

Malheureusement, cette situation est économiquement précaire et s’il veut pouvoir mettre du beurre dans ses épinards, il est contraint de cumuler un autre boulot : assassin.

Mon ressenti :

La couverture donne le ton et le titre évocateur également : on va suivre les pas d’un assistant tueur qui semble avec un faible pour le marteau comme arme de crime.

Asakura Shiniichi 23 ans, a tout de l’opposite du mec cool et sûr de lui : son langage corporel, sa manie à s’excuser rapidement et ses balbutiements le classe plutôt dans la catégorie des moutons, ce dont il a certainement conscience puisqu’il a décidé d’en faire son costume de travail en tant qu’assassin. La couleur rouge qui se rapporte au chaud, au sang, à la violence très souvent, est un indicateur qu’il n’est pas un mouton comme les autres : ce n’est pas un mouton cannibale, plutôt un mouton déréglant le règne animal en s’attaquant aux « loups »

N’oublie jamais que même parmi les moutons, il y en a parfois un qui chasse les loups.

Quelle est alors sa motivation pour fracasser sereinement des crânes et briser des dents ? L’argent ? évidemment, mais pas que : bien que ça a pour l’instant juste été effleuré, le bon fond de Shiinichi apparaît facilement. À la robin des bois, c’est un mouton qui en protège d’autres. Comment, alors qu’il a tout du mec calme et sans histoire, parvient-il à remplir les missions de son second boulot sans broncher ? Peut-être que c’est inné, ou peut-être que par la suite, le mangaka creusera le fait qu’il a l’air d’avoir deux personnalités, ou plutôt, deux types de comportement selon son milieu, comme une faculté d’adaptation. En absence de danger, il est facile de le voir comme un être fade, et dans son costume d’assassin, malgré le ridicule de son habit, il est maître de lui.

assistant-assassin-tome-1

Comme j’ai l’humour douteux, certaines répliques m’ont fait rire. Surtout quand le mangaka pour qui il travaille lui serre les boulons sur la manière de dessiner une scène de violence alors qu’il est le mieux placé pour le savoir, puisqu’il tue souvent des gens. Il y a donc quelques détails sur le volume horaire de travail d’un assistant mangaka, sur les missions qu’ils doivent accomplir, sur le temps que certaines planches peuvent leur prendre ainsi que quelques infos sur les magazines de prépublication et prix (ou critiques salées) remis aux amateurs voulant devenir mangaka, mais ce n’est pas non plus le cœur de l’histoire.

Si on voit les essais de Shiinichi pour être édité en proposant des story-boards à des éditeurs, son humour scatophile n’est pas au goût de ces derniers (ni du mien !) et il se voit constamment éconduit, il y a surtout eu des scènes de violences sanglantes où on le voit à l’oeuvre. Le fait qu’il veuille faire partager à tout prix une oeuvre comique aux lecteurs afin d’illuminer leur journée accentue (même si cela n’est peut-être pas volontaire) l’idée qu’il se prend sérieusement pour un justicier quand il assassine les gens, qu’il pense œuvrer pour le bien. D’ailleurs, si on a des explications sur la manière dont sont commandités les meurtres (et même une sensation de répétition superfétatoire à un moment), plus de détails sur les contrats (ou autre chose) aurait été plaisant car on a un peu la sensation que c’est : lecture de mail, puis casse-gueule (ce qui à force, risque de donner un aspect redondant).

Vers la fin il y a une nouvelle dynamique qui apparaît par l’insertion d’un autre tueur à gage avec lequel il devra collaborer, mais à ce stade, on ne peut pas encore précisément voir si la trame de l’histoire va rester basique et focalisée entre sa vie d’assistant et d’assassin ou si ça va décoller.

Affinités :

Alors, comme tome introductif, c’est pas mal, mais pas encore très creusé sur certains points, la suite nous dira ce qu’il en est, mais les dessins collent au style furyo et ont du punch durant son travail de chasseur de prime. Si vous aimez la baston et que vous n’êtes pas à la recherche d’un scénario très étoffé, ce manga rempli ces cases.

Ma note : 14/20

Teaser :

Le tome 2 d’Assistant assassin sort le 9 juillet 2020 chez Omake Books !

13 réflexions sur « Assistant assassin, Tome 1 »

      1. Oui, je pense aussi.
        Je suis vraiment en train de me torturer l’esprit et de réfléchir sur ça.
        Je vais essayer de terminer quelques séries et m’arrêter là pour ne plus suivre plein de séries en même temps.
        Le fait de recevoir des mangas de Pika fait en tout cas du bien au budget !

        Aimé par 1 personne

      2. Il y a aussi la vente mais ça fait mal à l’esprit collectionneur. Je me dis la même chose quand je reçois des SP 😂 mais là, c’est surtout du temps que j’aimerai acheter lol. Juillet s’annonce costaud en plus 🤕.

        J'aime

      3. Ouais, je crois qu’en fait tous les mois sont costauds…

        Je revends peu car je me dis tout le temps que si je veux relire une série ce serait bête. Je ne revends que ce que je ne continue pas ou que je n’ai pas aimé.

        Aimé par 1 personne

    1. Oui, mais perso, si le tome 2 ne me donne pas un coup de jus, je réfléchirai à arrêter. Pas parce que c’est pas bon, surtout parce que j’ai pas le porte-monnaie infini et je préfère miser sur des trucs qui me boost si possible

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, pareil, il faut que ça matche rapidement, sinon on investit trop, et hélas nos comptes en banque ne sont pas illimités 😭

        Aimé par 1 personne

      2. mdrrr, surtout qu’après en revendant, bah même si c’est du quasi neuf car lu une fois, j’peux pas le revendre au prix d’achat, donc bon…j’évite les grosses dépenses. Avant je laissais jusqu’au tome 4 une chance si c’est pas trop mauvais dès le départ mais j’ai resserré au tome 2. Surtout que j’ai plus autant de temps qu’avant à lire, donc je me concentre sur mes anciens achats tout neufs prenant la poussière

        Aimé par 1 personne

      3. Oui, je fonctionne comme toi. On a trop de titres pour se permettre d’attendre que ça devienne bien, ou pas ^^
        Et puis bon, c’est aussi aux auteurs de nous accrocher dès le départ :p

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.