Takane & Hana, Tome 15

Genre : Shojo

Éditeur : Kazé manga

Résumé :takane-hana-tome-15-1289019

Toujours aussi maladroit pour exprimer ses sentiments, Takane bombarde Hana de cadeaux à l’occasion de la fête des sports de son lycée.

Devant de telles extravagances, la jeune lycéenne et ses amies en arrivent à la conclusion qu’il compense sa frustration !! Pour couronner le tout, voilà que la mère de Takane débarque tout droit de Londres et sème la pagaille ! Hana devra user de malice pour réconcilier mère et fils !

Mon ressenti : 

Le contenu de ce tome ne fit pas de mystère vu la couverture : la mère de Takane est de retour au Japon, ce qui permettra enfin d’en savoir plus sur la famille Takaba et surtout, sur les liens familiaux de Takane.

Le précédent volume (ici) avait permis un net rapprochement entre Hana et Takane. Ici, après un court épisode sur la classique rencontre sportive du lycée qu’on retrouve souvent. Par la force des choses, Takane et Hana vont éclaircir certains points entre eux, et surtout la manie de Takane d’être trop dépensier pour elle et du genre exubérant, cachant le fait qu’il ne sache pas comment agir autrement envers elle.

-Moi-même, il y a quelque chose que je ne suis pas en mesure de t’offrir. De quoi s’agit-il d’après toi ? 

-De l’éthique ? 

-Mais non !

Le reste du tome, soit 90%, est consacré à la rencontre de Hana et de la mère de Takane, sans qu’aucune ne sache ce qu’est l’une et l’autre pour ce dernier, donnant lieu à des situations amusantes jusqu’à ce que Hana comprenne qui elle a en face d’elle.

En apprenant les blessures que porte Towako par rapport à sa relation conflictuelle avec son fils, Hana va essayer de la persuader de le revoir afin qu’ils se rabibochent mais comme on dit, le fruit ne tombe pas loin de son arbre et Towako a un caractère très similaire à celui de son fils.

En somme, ce tome a surtout permis de comprendre pourquoi Takane est si reconnaissant envers son grand-père, pourquoi il s’agace vite quand il est question de sa mère et ce qui a valu leur séparation depuis près de 10 ans, sans qu’aucun ne garde de liens et contacts.

C’était aussi l’occasion pour Hana de montrer qu’elle avait les épaules assez solides pour faire face aux autres membres médisants de la famille Takaba et à l’environnement hostile où évolue Takane.

L’humour bien que moindre par rapport aux précédents tomes, était tout de même présent.

Ma note : 14/20

Bonus :

La série va bientôt se terminer, elle fera entre 17 et 18 tomes, du côté de la prépublication au Japon, ce sera le 20 juin, normalement, qu’elle prendra fin.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.