Beastars, Tome 10

Genre : Shonen

Éditeur : Ki-oon

Résumé :

beastars-tome-10-1158117
Qui est l’assassin du club de théâtre ? Legoshi le sait, à présent ! Malheureusement pour lui, il n’est pas près de l’arrêter pour autant, car la puissance du meurtrier est sans commune mesure avec celle d’un loup… surtout végétarien.
Et ce n’est pas son seul problème… En s’entraînant aux abords du marché noir, il est stoppé par le gang des Lions, qui le prend pour un espion. S’il est ravi de revoir Louis en bonne santé, le découvrir à la tête d’une organisation criminelle est moins réjouissant… Désormais, le jeune justicier a un second objectif : faire revenir son ami à Cherryton !

Mon ressenti :

Après l’excellent neuvième tome (ici) de Beastars où l’identité du meurtrier de Tem était révélée, Paru Itagaki continue sur sa lancée en offrant dans ce dixième opus un étoffement de son histoire, nous faisant rester plutôt statique dans le déroulement des événements, sans que cela ne soit pour autant gênant !

Si on pouvait croire que la révélation de l’identité du meurtrier de Tem aurait soufflé un vent signifiant une sorte de possible essoufflement de la série il n’en est rien !

Comment l’autrice a-t-elle réussi à susciter l’intérêt, maintenant que l’enjeu principal a éclaté ? En cultivant les nombreux atouts de son oeuvre, tel que l’évolution psychologique de Legoshi, qui, en pleine croissance, voit son loup intérieur se réveiller de plus en plus. Que se soit concernant son physique ou par les pulsions qui l’animent !

Elle enrichit encore son récit en développant le personnage de Pina qui jusqu’à présent, était assez mystérieux. La seule information tangible sur lui auparavant résultait de sa nature de coureur de jupon et le fait qu’il sache que Rizu avait tué Tem.

J’ai particulièrement aimé la scène où, usant de son jeu d’acteur et des mots de son personnage, en superposition, il a clamé à Rizu, la rage au cœur, que son statut ne faisait pas de lui une proie faible.

Tue-moi si tu veux…Je ne te crains point !

Ce dernier semble avoir débuté un jeu d’usure psychologique avec lui, sous ses airs d’ours tranquille et laisse de plus en plus souvent son masque tomber, maintenant que Legoshi connait son secret. C’est le portrait d’un prédateur dans tous les sens du terme qui s’affirme et s’affine de plus en plus concernant ce personnage qui révulse Legoshi autant que moi.

Paru Itagaki peaufine son récit et maintient l’attention du lecteur également avec des chapitres plutôt indépendants qui, tout en donnant un effet de fraîcheur, permettent d’avoir un court focus très intéressant sur d’autres personnages, comme Gohan aidant une patiente complexe, ou encore Ibuki, tout en élargissant le cadre de son monde en y rajoutant sa noirceur, en se penchant sur les différentes affaires du marché noir.

La phénomédie est à Beastars ce que sont les « sciences occultes » à notre monde. Suivant les époques, certains ont toujours prêté aux organes du corps humain des vertus puissantes. Il arrivait que le coeur soit mangé pour la force vitale, la longévité, ou que l’on prête au sang d’un nourrisson le pouvoir de rajeunir.

C’est à cela que j’ai pensé en voyant ce grand reptile prêt à voir des morceaux de lui découper contre de l’argent. On pourrait aussi tout simplement affilié cela au trafic d’organes classique qui sévit aussi à notre époque, ou encore à une implicite critique concernant les médicaments d’origine animale.

Et comme l’indique la couverture, Ibuki, qui peut être vu comme le bras droit de Louis, se révèle plein de surprises, autant concernant sa loyauté et dévotion sincères envers Louis, pourtant herbivore, que concernant son passé et son tempérament.

De ce fait, comme vous vous en doutiez, c’est une fois de plus un tome de qualité où l’auteure de Beastars sait comment charmer ses lecteurs, sans jamais donner une sensation d’essoufflement, et ce, même au 10e tome de la série !

Je ne peux que souhaiter que cela perdure !

Ma note : 16/20

Teaser :

Le tome 11 de Beastars sort le 2 juillet 2020 chez Ki-oon !

12 réflexions sur « Beastars, Tome 10 »

    1. Génial ! C’est bien complet encore une fois. On a un chapitre solo sur Gohin. L’affrontement final entre Legoshi et l’assassin qui se rapproche histoire de faire-valoir son point de vue. Celui-ci entraîne également Pina, Haru et Louis et c’est excellent. Enfin, on a le bras droit de Louis qui s’ouvre à lui pour en apprendre plus en retour.
      Un propos tjrs intéressant, sans ennui.
      J’adore cette œuvre
      – #lattaquedestitans tome 30 : Les cartes sont un nouvelle fois bien mélangées de façon magnifique. On a de beaux messages sur la destinée d’Eren et sur les pouvoirs de l’assaillant. Les relations entre les Jäger sont très réussies également. Quelle maîtrise dans le propos, dans la construction d’Eren et des différents personnages. Hâte de lire la suite, mais genre tellement !

      Aimé par 2 personnes

      1. Oups je voulais juste partager mon avis sur Beastars, pas sur l’attaque des titans, désolé 😲
        J’aime beaucoup tout ce que peut développer Itagaki en un tome, c’est très complet et très varié.

        Aimé par 1 personne

    2. C’est vraiment une oeuvre qui vaut cent fois le coup d’être lu ! Personnellement, je n’ai pas regardé l’anime car je manque cruellement de temps, donc je ne peux pas tout faire mais la CGI ne me plaît jamais visuellement donc ce n’est pas grave ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.