Goodbye Red beryl, Tome 2

Genre : Yaoi, fantastique

Editeur : Taifu comics

Résumé: good-bye-red-beryl-tome-2-1230237

« J’ai envie d’être heureux avec vous. »

Alors qu’Akihito propose à Kazushige de boire son sang pour soigner sa profonde blessure, ce dernier refuse avec colère et le jette dehors. Perdu, le jeune homme se questionne, mais n’arrive pas à comprendre la réaction du vampire. Décidé à saisir ce qui lui fait défaut, il retourne le voir pour obtenir des explications. Confidences après confidences, ils apprennent alors à mieux se connaître…et ont finalement un pas de plus l’un vers l’autre.

 

Mon ressenti : 

Comme dit (ici) le premier tome de Goodbye Redberyl, bien que sous des traits de dessins plutôt plaisants était assez classique que ce soit dans le mythe du vampire que dans le fond de l’histoire, en développant progressivement une romance entre un orphelin n’ayant jamais rien eu et un homme devenu vampire contre son gré ayant tout perdu.

Akihito ne se retient plus et montre franchement le désir qu’il a pour le vampire replié autant dans ses quartiers physiques que de ceux de sa stabilité émotionnelle. Lui qui a vu sa femme et sa fille, vieillir et mourir alors qu’il ne pouvait pas et ne pourra jamais les rejoindre, traité de monstre, et s’écœurant lui-même, pourra-t-il prendre à nouveau le risque de s’ouvrir à quelqu’un et de partager une passion pour plus longtemps qu’une journée ?

C’était ce que voulait mettre en avant  l’autrice, même si on ne sait pas encore si elle va se décider pour un sad ou happy end. L’immoralité et la mortalité de chacun se fait face, ne sachant comment rester ensemble et partir en même temps. Kazushige refuse de faire d’Akihito un vampire, car il ne veut  pas lui infliger le trou qui a pris place dans sa vie, alors que ce dernier, ne pouvant comprendre une perte qu’il n’a jamais pu subir, craint de le perdre lui qui est, en ses termes, toute sa vie.

Dans ce mélange de sentiments d’appartenance et de peur de souffrir qui étire et rassemble les personnages, le vampire ayant transformé Kazushige ne reste pas loin, me faisant me demander s’il suit ses pas à cause d’une culpabilité à présent très ancienne et qu’il veut l’aider à trouver le bonheur, ou s’il ne s’agit pour lui que d’un jeu cruel  ?

Ma note : 15/20

 

Une réflexion sur « Goodbye Red beryl, Tome 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.