L’oiseau de Shangri-la

Genre : Yaoi

Editeur : Boy’s love IDP

Résumé : 1465

Apollon, hétérosexuel et en plein processus de divorce, est engagé dans un établissement de prostitution masculine du nom de Shangri-La. Son travail est de faire naître le désir chez les prostitués avant que ceux-ci n’aillent satisfaire le client. Afin d’être formé à son rôle, il est confié à Fee, l’un des prostitués ; mais si Apollon est habitué aux femmes, caresser des hommes pour la première fois s’avère compliqué. D’autant que Fee n’a de cesse de tenter de le séduire…
Apollon parviendra-t-il à s’habituer à son nouveau job ?

Mon ressenti : 

Voici la plus récente oeuvre de Zariya Ranmaru qui paraît fraîchement en France pour le plus grand plaisir de ceux appréciant son art ! (j’en fais partie)

Ce manga nous place dans un univers peu défini géographiquement puisque l’intrigue principale se déroule à Shangri-La, une maison close atypique et spéciale.

85ece3f584666a452f53ae6d6e4893b2

Loin des habituels bordels où il règne plutôt une ambiance de déprime, grave et de tension, ici, les prostitués tous uniquement masculin, sont présents dans l’établissement parce qu’ils le veulent et s’y sentent bien.  Jaccuzzi, piscine, bonne nourriture, musique et ambiance, ils sont très choyés. Le patron a pour idylle que ce coin qu’il a construit soit et reste paradisiaque. Pour cela le moral et le mental de ses oiseaux (les prostitués) doit rester au beau fixe : ils ont des étalons à leur disposition pour s’en assurer.

Les étalons sont chargés de faire en sorte que l’oiseau soit opérationnel pour le client, et après la rencontre.

Apollon, hétéro en pleine procédure de divorce, est embauché en tant que tel. On découvre avec lui toutes les règles et pratiques de cet endroit dont le mot d’ordre est : épanouissement et liberté sexuelle. De nature réservé et au visage plutôt inexpressif, au fil des pages on découvrira qu’il est le genre d’homme à se dédier entièrement à la personne qu’il aime, et qu’il a de la tendresse à revendre.

Fee, le prostitué en charge d’apprendre les ficelles du métier à Apollon, est de premier abord très jovial, curieux envers le nouvel étalon et analyste. Toutefois, il va révéler un côté sombre et violent très intéressant. Son passé douloureux es délivré en petites touches de flashs et si cela a suffi pour cerner le problème, j’aimerai tout de même en avoir plus par la suite.

Ces deux personnages ont donc à offrir et j’ai juste hâte de lire la suite pour découvrir à quel point ! Il n’y a qu’une seule chose m’ayant fait grimacer, mais c’est un élément isolé, alors mon plaisir à la lecture n’a pas été entaché.

Affinités :

Cette mangaka use d’érotisme comme les amoureux du sucre mangent des pâtisseries. Si vous n’êtes pas friand de chaleurs de ce genre, et que vous préférez les titres plus calmes et « traditionnels », peut-être que ce manga n’est pas fait pour vous. Mais pour tout ceux n’ayant rien contre, puisqu’il offre un côté très mature et laisse planer des secrets plutôt sombres, en plus d’offrir des personnages mieux construits que d’habitude, il ne vous reste plus qu’à foncer !

Ma note : 16,5/20

3 réflexions sur « L’oiseau de Shangri-la »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.