Comme un million de papillons noirs

Genre : Album jeunesse

Editeur : CAMBOURAKIS

Résumé : Comme-un-million-de-papillons-noirs

Adé adore les éclairs au chocolat, les papillons et poser des questions.
Elle a aussi de magnifiques cheveux mais ses camarades d’école s’en moquent, simplement parce qu’ils sont différents.
En compagnie de sa mère et ses tantes, elle va heureusement découvrir en douceur la beauté des papillons endormis sur sa tête, jusqu’à leur envol final.

 

Mon ressenti : 

Cet album jeunesse m’a intéressé pour deux choses précises : la première est le fait qu’il met en avant une petite fille noire, la seconde est qu’il traite des cheveux des noirs, si mal aimés.

Adé, petite fille curieuse avec la tête pleine de questions, va se confronter aux moqueries des autres et blessée, elle va chercher à cacher ses cheveux devenu objet de gêne et de honte.

C’est une situation très réaliste, à laquelle beaucoup d’enfant noir, petite fille, ou petit garçon, dès lors qu’ils ont des cheveux, ont été confrontés. Quand ce n’est pas une main intrusive sans permission qui s’y pose, qui tire, et qui grimace parce que c’est « gras » et pas comme les autres, ce sont des commentaires désobligeants qui voûtent les épaules de ces enfants. 

commeunmilliondepapillonsnoirs-extrait1

L’effet sur l’enfant peut prendre différentes formes. Cela peut être une volonté de les cacher, de les changer, de les transformer (défrisage), d’essayer d’entrer dans le groupe de ceux qui « ne sont pas différents ». Cela peut être plus profond, une sensation qu’il y a quelque chose de pas joli chez soi, d’anormal, et de perte d’estime de soi. Il est possible que le petit ne montre rien, et grandisse en intériorisant un désamour pour la touffe sur sa tête. 

Ce que j’ai apprécié, c’est la manière dont le thème a été traité. On se concentre sur Adé qui va, à travers ses tantes et sa mère, apprendre à découvrir la douceur de ses cheveux, tout comme la force identitaire qu’ils renferment.

commeunmilliondepapillonsnoirs-extrait2

C’est avec beaucoup de poésie et des illustrations magnifiques que Laura Nsafou et Barbara Brun vont montrer qu’être différent ne signifie pas être vilain et que chaque cheveux, qu’ils soient coiffés en twist out, en afro (parce que oui, l’afro est une coiffure), ou  bantu knot out ou autre, peut être beau. 

commeunmilliondepapillonsnoirs-extrait3

C’est le message qui est transmis qui est important. La représentation positive des noirs ne pullule pas. Peu importe le genre et la forme de l’art. Encore plus dans les albums jeunesse. Et pourtant, il est important que chacun se retrouve quelque part avec des messages forts et pleins de sens. Surtout quand il est confronté à des moqueries sur sa nature et ses traits physiques et ethniques. 

Affinités : 

Objectivement, c’est un album jeunesse superbe. Et ce, peu importe les origines, l’âge ou les repères. Pour ceux qui ignoreraient l’existence du problème traité, cela éduque avec douceur et pour ceux qui auraient voulu qu’on les rassure, cela apaise avec émotion. 

Cette chronique est empreinte de subjectivité car je suis noire. J’aurai aimé, petite, découvrir un livre me transmettant le message que mes cheveux n’ont rien de plus moche que ceux des blancs, qu’ils ont leur particularité mais aussi leur beauté. Cela m’aurait peut-être évité de les défriser. Je n’aurai pas eu, à 18 ans à devenir nappy (mouvement afro) pour réapprendre à les aimer et à m’en occuper.

Je ne peux qu’inviter le plus grand nombre, surtout si des bibliothécaires me lisent, à faire en sorte que ce livre paraisse dans leur médiathèque. Un enfant tombant dessus, tout comme un adulte ne peut qu’apprécier. 

19 réflexions sur « Comme un million de papillons noirs »

  1. Ça a l’air très intéressant 😀.
    Je trouve le concept super bien. Mes petites cousines ont hérité des cheveux de leur père et je les trouve magnifiques 😍.
    Je note ça quelque part. 😉

    Aimé par 1 personne

      1. J’y ai pensé mais je vois trop peu ma cousine pour qu’elle puisse l’offrir à ses filles. Je vais lui en parler quand même des fois que ce soit des mini lectrices 😉.

        Aimé par 1 personne

    1. au plaisir 🙂 c’est un album jeunesse, alors il est pas épais, mais j’ai trouvé que ce qu’il fallait avait été traité, c’était une très belle lecture pour moi, mais comme je l’ai dit, de par mon ethnie, je me suis sentie concernée

      Aimé par 1 personne

  2. J’adore les dessins, ils sont trop beaux. Personnellement, je n’ai jamais ressenti autre chose que de la curiosité vis à vis des cheveux des noirs (différents des miens, lisses, châtain et plat) et l’étonnement de les voir défier la gravité. 😎
    Je me note cette album dans un coin de ma tête !

    Aimé par 1 personne

    1. Les dessins sont superbes oui, on accroche direct !
      Oui, c’est ce qui surprend souvent et font certains mettre leur main sans permission dans les cheveux d’autrui
      Contente de savoir qu’il t’intéresse 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Oui ! On a pu avoir des échanges sur les cheveux des enfants (en expliquant que cela ne se limite pas à la couleur ou à une coupe), aux différentes cultures qu’il existe dans le monde, aux différences qui font notre force, etc. C’était super.

        Aimé par 1 personne

  3. Joli billet, que je ne trouve pas si subjectif que ça… Les personnes noires sont sans doute les mieux placées pour parler de ce qu’elles ont vécu/vivent. 🙂
    Je te rejoint sur ton avis. C’est un très bel album, que j’ai, personnellement, beaucoup aimé.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.