Beastars, Tome 7

Genre : Shonen

Editeur : Ki-oon

Résumé : beastars-tome-7-1158114

Haru a été sauvée d’une mort certaine mais, à présent, c’est Louis qui est porté disparu. L’absence du cerf charismatique provoque pas mal de remous, en particulier au club de théâtre… Lors du festival, Juno en profite pour élever Legoshi en héros ! Le but ? Améliorer l’image des carnivores !

Pendant ce temps, personne ne se doute encore de ce qui se trame dans l’ombre : alors même que Louis vient d’abattre leur chef, les lions décident contre toute attente de le prendre comme successeur… Maintenant que le candidat favori a choisi une autre voie, qui le Conseil des Espèces va bien pouvoir élire pour être le prochain Beastar ?

Mon ressenti : 

Le très secret conseil des espèces commence et l’actualité du jour n’étonne pas : il faut un Beastar à tout prix pour calmer la société et il doit venir de la prestigieuse école de Cherryton

Il faut avouer que ce tome n’était pas aussi stupéfiant que certains précédents car il place de nouvelles choses et distribue des cartes pour les prochaines manches mais cela vaut le coup car on ne s’ennuie pas et on sent que cela va détonner dans la suite !

Legoshi toujours plongé ans ses pensées a une sensation d’acouphènes depuis quelques jours…ou alors est-il bien observé et suivi comme il le pense ? Mais si c’est le cas, par qui ? Et comment cette personne arrive-t-elle à être si rapide qu’on ne la voit pas ? Cette petite dose de mystère bienvenue permet justement de garder un rythme loin de la platitude et d’éloigner une sensation qu’il ne se passe rien.

J’apprécie toujours autant la façon dont l’auteur dessine un personnage mystérieux et menaçant en gardant son anonymat, ou même sa manière de rendre certains moments ou personnages très classes, tel que notre cher Louis, qui conserve son rôle de chef du gang des lions.

L’auteure nous offre d’ailleurs quelques pages en sa compagnie : Louis fume, boit de l’alcool, mange de la viande et adopte les manies des carni pour assimiler leur « force brute » et asseoir sa position au sein de ce clan de mafieux. Il faut garder en tête qu’il marche sur une corde raide : un cerf entouré de lions. Il ne ferra pas le poids s’ils décident de le passer à la casserole, qu’est ce qui les empêchera de le faire quand il aura pérenniser le marché noir et qu’ils n’en n’auront plus besoin ? Rien. à moins que les images ne soient pas ce qu’elles semblent être et qu’il ait vraiment acquis le respect de certain. Une chose est sûr : il s’affaibli. Un herbivore ne peut se nourrir de viande. Combien de temps notre cerf plein de ressources tiendra-t-il cette danse ?

Les autres personnages continuent d’avoir leur rôle à jouer, les belliqueux, les pacifiques, les éconduits et plus important encore : le meurtrier de Tem, le lapagos assassiné au tome 1 réapparaît ! On ne connait pas son identité mais beaucoup de soupçons envers certains personnages éclosent ! C’est clairement un élément qui dynamise le récit et qui me fait regretter de ne pas lire immédiatement la suite ! Parce que Legoshi a compris quelque chose : il doit devenir plus fort et va voir Gohin, ce panda hargneux pour l’être. J’ai eu un petit rire à ce moment car il y avait un esprit « très shonen » à se retourner vers une sorte de maître pour devenir plus fort.

Je ne doutais pas de l’auteure mais ce petit coup de punch prouve qu’elle savait ce qu’elle faisait : elle a enrichi son histoire avec d’autres intrigues avant de reprendre le fil de celle principale !

J’attends la suite avec impatience ! 7 tomes et j’ai toujours autant d’intérêt pour cette histoire qui ne cesse de se démarquer par tous les sens forts qu’elle contient, le quotidien des élèves de l’institut, leurs problèmes aussi bien sentimentaux que ceux venant de leurs aspirations pour la société, leur futur et leur bonheur, par les graphismes qui marquent des moments forts aussi. Mention spécial à Jack qui a marqué une jolie scène.

Plus tu deviens fort, plus tu es malheureux… je ne supporte pas de te voir comme ça…

Ma note : 16,5/20

3 réflexions sur « Beastars, Tome 7 »

    1. Dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé tous les tomes, mais j’ai une préférence pour les tomes 4 et 5, les développements secondaires enrichissaient bien l’histoire et je savais qu’elle finirait par revenir au meurtre de Tem, ça a permis d’avoir des développements ailleurs et de ne pas donner une sensation de rapidité

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.