Et demain ça sera quoi !, Tome 4

Genre : Yaoi

Titre VO :

Editeur : Boy’s love IDP

Résumé : et-demain-ca-sera-quoi-tome-4-1220259

Depuis qu’il est enfant, Kirara est admiré pour son apparence féminine, au point d’avoir gagné des concours de beauté lorsqu’il était petit. En grandissant, il est bien déterminé à se débarrasser de cette étiquette qui lui colle à la peau, et dans sa quête de virilité, il adopte une attitude de voyou. Il est amoureux de son voisin, Ken Tosayamada, avec qui il a échangé quelques baisers et caresses, mais il reste malgré tout persuadé que son amour est à sens unique… Jusqu’à l’apparition d’un nouvel arrivant nommé Sumeragi, en première dans un autre lycée, qui demande immédiatement à Kirara de sortir avec lui ! En provoquant la jalousie de Ken, Sumeragi parviendra-t-il à faire avancer les choses entre les deux garçons ?
Découvrez la réponse dans ce quatrième tome plein d’humour et de quiproquos !

Mon ressenti : 

Si vous ne connaissez pas ce titre très fun, je vous invite à le découvrir ici

Le tome 4 de « Et demain, ça sera quoi ! » est enfin sorti et reprend les aventures de Kirara et de Ken, mais pas seulement ! L’auteure semble vouloir faire émerger un couple assez improbable. Fumi s’intéresse à Omaeda, et avec humour, la réaction répulsive qu’à Kirara qui s’est fait harceler par ce type (manquant de charme) arrache pas mal de sourires.

Ces lycéens tout juste sorti du collège se sentent plus concernés par les combats que par l’école, et quand un nouveau personnage bagarreur est injecté à l’histoire et qu’il trouve « trop chou » Kirara, on sait déjà que c’est Ken qui en est le plus agacé et qui aimerait taper des poings.

-Tu ne voudrais pas qu’on sorte ensemble ? 

-Quoi ? Sortir ensemble…? Moi ? Avec toi ?

-Oui, toi avec moi ! ❤

-Mais qu’est ce que tu me baves, toi ? J’y comprends rien…

-Ah bon ? Tu dois être un peu débile, Kirara-chan, non ?  Sortir ensemble, ça veut dire…

Elle a abordé l’indifférence de sexe avec de la légèreté à travers ce personnage sans honte et doté d’un franc parler qui frise l’insolence. Il ne voit pas en quoi le sexe de quelqu’un vient entrer en ligne de compte, tant qu’on aime cette personne (et il a bien raison).

-Je sais ce que ça veut dire !! Mais je suis u mec ! T’es pédé ou quoi ? 

-Non, je ne crois pas, mais je pense que je pourrais tomber amoureux de toi !

-Tu penses ? Punaise, c’est toi qui est débile !

-Enfin ça, ce sont des détails, tant que je t’aime, c’est tout bon, non ? 

Pour ce qui est de l’utilisation du terme « pédé », j’ai un peu grimacé mais Kirara étant grossier, je suppose que ce terme injurieux collait plus avec son personnage. Ce qu’il y a à retenir de cette scène est que malgré l’attroupement d’élèves autour d’eux, Sumeragi n’a pas pris peur, ni n’a été gêné ou ne s’est senti honteux d’aborder un garçon qui lui plaît.  Il était à l’aise, sa nature ne semble pas connaitre le mot « timidité ». Il n’a pas fait cas de se trouver lyncher ou même de craindre des représailles d’homophobes présents dans les rangs. Qu’un garçon se déclare en public aux yeux de tous fait souvent réagir à « l’émerveillement » ou gloussements, tandis qu’entre deux hommes, il ne reste que la stupéfaction. Sachant que ces cas restent moins fréquents que les déclarations hétéros, on peut dire que c’était une réaction dans « la norme commune ». 

Du coup, j’ai bien apprécié ce personnage frais qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui deviendra une sorte de confident à Kirara, se méprenant sur celui qu’il aime en secret, pensant, comme Ken d’ailleurs, qu’il s’agit de l’aîné des Tosayamada. 

Les quiproquos dans cette histoire sont nombreux. Les personnages ont tendance à tirer des conclusions selon leurs observations sans demander à la personne concernée ce qu’il en est vraiment, assez réaliste quand à la vraie vie où quelques personnes interprètent des choses à leurs sauces, créant alors de grands malentendus presque sans fin.

Et c’est sur cette note de confusion qu’enfin, les choses entre nos deux héros avancent ! Une déclaration atypique, comme eux, qui m’a fait rire, tant elle était cocasse.

J’invite à nouveau ceux qui veulent lire un yaoi léger et drôle, sans prise de tête à entamer celui-ci !

Ma note : 15/20

3 réflexions sur « Et demain ça sera quoi !, Tome 4 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.