Valkyrie Apocalypse, Tome 1, ou : quand les dieux ont en assez des humains

Genre : Seinen

Editeur : Ki-oon

Résumé : valkyrie-apocalypse-tome-1-1207226-264-432

Cette fois, la patience des dieux est à bout. Entre guerres incessantes et pollution extrême, les humains n’évoluent décidément pas et passent le plus clair de leur temps à semer le chaos sur terre. Les divinités décident donc à l’unanimité d’anéantir l’humanité en déclenchant l’apocalypse ! Seules les valkyries, ces guerrières chargées de guider les âmes des morts vers le Walhalla, se rebellent contre ce jugement. Brunehilde, leur aînée, lance un défi aux créateurs du monde : que le sort des mortels soit soumis au Ragnarök, un affrontement ultime entre 13 divinités et 13 champions de l’humanité ! Mais les plus célèbres héros de notre passé feront-ils le poids face à Zeus, Belzébuth ou Shiva ?

Mon ressenti :

Valkyrie Apocalypse, un seinen riche en combats titanesques est une série en cours de publication avec 4 tomes au compteur, où trois plumes collaborent. Le tome 1 est sorti aujourd’hui aux éditions Ki-oon !

Les dieux, chaque mille ans, décident du sort de l’humanité. Faut-il exterminer les humains ou les laisser vivre mille ans encore ?

– C’est vite vu, non ? Il faut les anéantir !

Le choix est unanime : l’extinction de la race humaine est votée par les divinités des différents panthéons, aussi bien grecs, nordiques, védiques et plus !

-Ces derniers temps, l’état du monde n’a fait qu’empirer ! Les mers sont polluées, les forêts sont dévastées, les espèces disparaissent à grande vitesse…Autrement dit, l’être humain est un cancer pour les autres créatures de la terre !

-Bien parlé Aphrodite ! Les humains sont une calamité.

La cause de ce choix est explicite : les créateurs ont en assez de voir leurs créations saccager le monde. Un tableau que certains jugeront pessimiste sur la nature des hommes est mis en avant. D’autres le diront réaliste. Les actualités environnementales et sociétales partout sur le globe parlent d’elles-mêmes, à ce train là, notre Apocalypse ne va pas tarder à arriver. Etant le fondement de l’histoire, on peut voir cela comme une oeuvre plutôt engagée qui rappelle que la planète est en train de hurler, égorgée par les hommes. Dans tous les cas, notre espèce mal aimée à tout de même ses sauveurs : les Valkyries. Ces guerrières chargées de guider les âmes des morts vers le Walhalla sont contre cette décision. Elles ne sont pas aveugles sur la cruauté et l’égoïsme des hommes, mais elles tiennent quand même à notre espèce. Surprenant. Il est facile de voir comment Brunehilde, l’aînée, réussira à convaincre les dieux de relever le défi qu’elle a lancé : piquer leur fierté. 

-Est-ce que vous auriez peur des hommes ? 

Jusque là, c’est du bon, mais pas encore de l’innovant : ce n’est pas la première fois qu’un manga met en scène le jugement du sort de l’humanité, ni les duels qu’il y aura pour trancher la question en faisant les plus forts s’affronter.

144498.jpg

Qu’est ce qui fait que cette oeuvre se démarque alors ?

À mes yeux, les points forts de ce manga se trouvent tant au niveau du graphisme que de la diversité des divinités, des combats et surtout : de la façon dont les hommes pourraient rivaliser avec des dieux. 

Achijika au pinceau, a donné vie à des personnages aux allures atypiques. Zeus n’a pas la carrure classique souvent représenté et qu’on attends de voir. Il m’a d’ailleurs fait penser à à Isaac Netero dans ses derniers instants.

Zeus.png

Aphrodite aussi à un design qui sort du lot. Il faut le dire, j’ai apprécié cette singularité. C’était totalement différent de d’habitude et toute brise de fraîcheur est agréable.

record-of-ragnarok-7.jpg

Deuxièmement, Takumi Fukui au story board, a le sens du spectacle et de la mise en scène. Le ton aux divers moments phares des chapitres est bien mené. Le jeu d’ombre et de lumière aussi. Un moment que j’ai particulièrement apprécié est l’entrée en scène du premier champion humain, encouragez par sa fidèle armée (lisez le passage avec de la rage au ventre, avec la voix de mille hommes).

Est ce que nous allons laisser mettre fin…à un galop qui dure depuis sept millions d’années ? Allons nous oublier…Sept millénaires de fierté ?! Non ! Non !! Il revient…Pour sauver l’humanité ! Faites moi entendre vos voix ! Y a-t-il un seul autre homme sur Terre…capable de terrasser un Dieu ? Non ! Y a-t-il une seule raison de ne pas le compter…parmi les plus grands guerriers de l’histoire ? Non ! Le plus grand héros qu’ait connu la Chine. Celui qu’on appelle…Fengxian, l’immense seigneur de guerre…Lü Bu !!

Valkyrie_Apocalypse_ext2.jpg

Contre Thor, le plus puissant des dieux de la mythologie nordique, on se demande comment il fera pour rivaliser face Mjöllnir et le tonnerre. Certains hommes de foi se mettent même à prier, tant la cause semble perdue d’avance. 

-Cesse de prier…Car les adversaires que nous devons vaincre…Sont précisément…ces dieux que tu implores !

Valkyrie_Apocalypse_ext1.jpg

Troisième atout et élément le plus important : l’astucieuse façon qu’on pensé les auteurs afin d’égaliser les chances de l’humanité face à leurs créateurs tout-puissants et le rôle cruciale des valkyries dans cet engrenage, elles qui sont pourtant des divinités mineures. Ce qu’il vous appartient de découvrir en allant en librairie acheter le tome !

Quatrième bon point : les informations et anecdotes concernant les personnages et leur appartenance qui puisent directement dans des mythes divers et dans l’Histoire. Pour le mythe nordique concernant la source de la renommée de l’attaque spéciale de Thor, vous aurez surement une sensation de scène similaire dans un manga contenant des géants dévoreurs d’hommes.

Et enfin, les surprenants et singuliers candidats humains. Mention honorable, j’ai étouffé un rire quand j’ai vu Jack l’éventreur dans la liste des participants au Ragnarök, et donc, des humains les plus forts. En effet, c’était un sacré humain.

record-of-ragnarok-31.jpg

Côté édition, la couverture est superbe, elle accroche le regard et oblige le lecteur à feuilleter le manga, s’il est passé dans les mailles de la promotion qu’il y a eu autour. Le travail éditorial est très bon aussi : pages couleurs, pages épaisses et non transparentes, la prise en main est agréable; la lecture est fluide. 

Affinités :

Si le speech de départ peut laisser certains dubitatifs car ils se disent que ça tournera surement en rond, pour l’instant, ce n’est pas le sentiment que laisse pressentir ce tome. Ce manga se démarque par une forme d’originalité indéniable, par l’amour de la mise en scène des mangakas, par les dessins et graphismes et le point essentiel : par le moyen de combattre à armes égales face aux dieux ! Il plaira autant aux appréciateurs des différentes mythologies et d’un soupçon d’histoire, qu’aux adeptes de combats impitoyables.

Reste à voir ce que réserve les prochains que j’ai hâte de lire !

Ma note : 17/20

Teaser :

Le tome 2 de Valkyrie Apocalypse sortira le 7 novembre 2019 chez Ki-oon !

9 réflexions sur « Valkyrie Apocalypse, Tome 1, ou : quand les dieux ont en assez des humains »

  1. J’aime l’idée de combattre les dieux à armes égales ainsi que la mythologie…. Ce premier tome me semble prometteur (malgré les sacrés boobs d’Aphrodite xD C’est vrai que je n’avais pas cette vision d’elle sur une monture d’hommes nus lol). J’attends de voir ton avis sur la suite.

    Aimé par 1 personne

      1. ^^ Oui, on est habitués à voir du fan service et des obus aux demoiselles (même quand elles ont douze ans), mais bon… contrairement à toi, je n’arrive pas à être immunisée lol.
        Super ! Hâte de te lire ! 😀

        Aimé par 1 personne

  2. Merci pour la chronique ! 😀
    Pour ma part, je pense passer mon chemin, ce n’est pas mon style de prédilection, et la représentation d’Aphrodite, je trouve, est un peu abusée xD

    Aimé par 1 personne

    1. Je peux comprendre XD, pareil pour le genre j’ai toujours apprécier la bastón pure (sauf baki car ça en vire ridicule à mes yeux et kengan ashura du fait que le contexte ne soit pas fantastique, bref) mais je sais que ça peut lasser très vite d’autres !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.