Tokyo revengers, Tome 3

Genre : Shonen

Editeur : Glénat

Résumé :

tokyo-revengers-tome-3-1219409

Un saut temporel de 12 ans dans le passé donne au jeune Takemichi l’occasion de sauver son ex-petite amie, victime des règlements de comptes d’un gang appelé Tokyo Manji-kai.
Seulement, alors qu’il tente de raisonner Mikey pour enrayer la guerre contre le clan Moebius et la scission du Tokyo Manji-kai, il tombe dans un guet-apens ! Pris de cours par les conséquences inattendues de ses interventions, parviendra-t-il à empêcher la lame du destin de s’abattre sur Draken ?!

Mon ressenti :

Tokyo revengers, avec ce troisième tome, a gagné mon affection car j’ai enfin la sensation qu’on entre dans le vif du sujet ! Je suis contente d’avoir continué jusque là alors que le premier tome ne m’avait pas plus émoustillé que ça.

Le début du tome reprend là où l’auteur nous avait laissé : un affrontement entre le clan Moebius et le Tokyo Manjikai. Les combats sont très présents dans ce tome, et sont très bien exécutés. La découpe et le trait de l’auteur permettent de mettre en avant le style, la prestance et la force de chacun des personnages et surtout de Mickey.

A plusieurs reprises, on a pu voir que sous son air de jeune jovial nonchalant, Mickey peut se montrer très dur et impitoyable. Ce tome le démontre, et s’il n’est pas du genre « grande-gueule/vantard », il reconnait sa force et sait se faire respecter et craindre de tous.

Le Tokyo Manjikai, c’est mon clan. Tant que je serai là…personne n’aura perdu le moindre combat.

Ce caractère calme mais ferme cache aussi le fait qu’il tienne sincèrement à chacun des membres de son clan. Il n’abandonne pas un frère, quitte à risquer de se faire embarquer par la police, ou à engendrer de peu la scission de son clan.

Takemichi a beau faire des bonds spatio-temporel et savoir ce qui se passera dans le futur, ce n’est pas simple de modifier le passé, trop de variables à prendre en compte, les réactions de chacun des individus qui peuvent être imprévisibles, comme Mickey, et Draken qui n’est pas en reste.

Le tome garde son côté réel avec l’intervention de la police, de la loi et des sanctions qu’encourent les jeunes délinquants (ce qui peut être absent de certains shonen où on a l’impression qu’on peut se battre sereinement dans un lieu sans conséquences). Pas d’exagération, pas de surenchère, la ténacité des différents combattants ne relèvent pas de l’impossible, malgré la touche de fantastique présente dans l’oeuvre.

Takemichi continuera à faire de son mieux pour sauver tout le monde sans que personne ne se doute de rien, et si sa force ne réside pas dans ses muscles, il parvient à toucher son entourage dans les moments délicats et à désamorcer la situation. Je ne sais pas si le projet de l’auteur est de le laisser ainsi tout le long de l’histoire ou s’il le fera quand-même gagner une certaine force de frappe et classe, mais l’appréciation de ce personnage via cet angle est subjective (je préfère Mickey).

Le côté machination resurgit : quelqu’un a manipulé certains membres et ex membres du tokyo manjikai blessés dans leur ego, fierté ou en appuyant sur leur sensation d’abandon, pour déclarer une « guerre » de clans à grande échelle.

f3a5e3057d2f413eab3d2d48c7f7c2ad.jpeg

Cela prend des propensions plus élevées qu’une simple bagarre de collégiens : les blessures à l’arme blanche, les tentatives d’homicide et la volonté d’extermination sont présentes. A travers cette bataille, les personnages secondaires comme les chefs de groupe sont présentés, Hina aussi à son rôle à jouer comme soutient émotionnel de Takemichi et l’auteur n’a pas oublié la romance qui poursuit son éclosion tranquille.

J’ai clairement hâte de lire la suite pour voir ce que ce nouvel antagoniste apportera !

Ma note : 17/20

Teaser :

Le tome 4 sort le 2 octobre 2019 chez Glénat !

2 réflexions sur « Tokyo revengers, Tome 3 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.