Avatar, The legend of Korra Turf Wars, Tomes 1 à 3

Genre  : Fantasy

Editeur : Dark Horse

Résumé : 51pf1PH3ueL._SX331_BO1,204,203,200_

Relishing their newfound feelings for each other, Korra and Asami leave the Spirit World . . . but find nothing in Republic City but political hijinks and human vs. spirit conflict!

A pompous developer plans to turn the new spirit portal into an amusement park, potentially severing an already tumultuous connection with the spirits. What’s more, the triads have realigned and are in a brutal all-out brawl at the city’s borders–where hundreds of evacuees have relocated!

In order to get through it all, Korra and Asami vow to look out for each other–but first, they’ve got to get better at being a team and a couple!

Written by series co-creator Michael Dante DiMartino and drawn by Irene Koh T.M.N.T., Sensation Comics featuring Wonder Woman, Secret Origins: Batgirl, Afrina and the Glass Coffin) and with consultation by Bryan Konietzko, this is the official continuation of The Legend of Korra!

Mon ressenti :

Nous faisant replonger dans les aventures de Korra, le tome 1 intervient directement après la victoire de l’Avatar Korra sur Kuvira, la grande unificatrice (l’antagoniste de la tribu de la Terre, de la saison 4).

On commence le tome avec ses vacances en compagnie D’Asami dans le monde des esprits et les dessins sont très fidèles à mes souvenirs. Ici, Asami et Korra forme un couple, alors que les deux étaient les anciennes petites amies de Mako, un maître du feu et ami proche.

f80ccfcff41dce1f4a1106c03e7230db._SX1280_QL80_TTD_.jpg

Selon ce que m’a dit Saiwisper, ce couple était prévu depuis le début mais étant à destination jeunesse, ils ne l’ont pas mis dans l’anime. Les mœurs conservatrices s’accrochent…

Il y a donc quelques interrogations, elles se demandent si elles doivent annoncer la nouvelle et surtout, à qui ? Et ceci se trouve être le centre de ce tome avec la reconstruction de la Cité de la République, ainsi que l’aide fourni aux expatriés/réfugiés ayant perdu leur logement suite à la dernière bataille contre Kuvira.

Le problème est que le nouveau portail entre le monde des humains et le monde des esprits créé accidentellement suscite des convoitises : on veut en faire un parc d’amusement alors que ni les esprits ni Korra ou encore la nouvelle tribu de l’air ne partage cette vision. Il faudra donc affronter la nouvelle menace et convaincre l’incapable président de la Cité de la République d’allouer les fonds nécessaires.

Dans le tome 2, on entre dans le vif du sujet : le président « bras cassé » ne fait toujours rien et pire, il monte les réfugiés contre Korra, abuse de son pouvoir et met des bâtons dans les roues de Zhu li qui essaye d’arranger les choses…

Sans compter le nouveau leader de la Triple Menace (une bande de malfrats), Tokuga qui, devenu monstrueux à la suite d’un affrontement avec un esprit, terrorise les gens de la Cité de la République et tente d’éliminer les organes importants à sa sécurité et son fonctionnement.

tumblr_ot29cxFr4C1u7my0go2_500.png

Étant un comics, ça me paraît affreusement court, combats y compris, alors que rien n’est précipité et que tout se déroule comme il faut. Pourquoi ai-je ce sentiment alors ? Car je juxtapose les scènes en version anime. Je ne peux pas m’en empêcher. Et parce que je lis peu de BD/comics depuis un moment (j’ai donc perdu le style de rythme). L’humour est toujours là, grâce à Bolin (le frère de Mako, un maître de la terre) qui est égal à lui-même et Korra, comme d’habitude avec son tempérament de feu, doit gérer les retombés de ses actions même si à la base elles étaient inoffensives et nobles, indirectement, avec le grain de sel de ses ennemis, elles deviennent problématiques

Et pour finir, le tome 3 de « The legend of Korra », conclu bien (définitivement ?) cette série. Mettant à la fois en scène les jeux politique de deux candidat pour les élections présidentielles, le droit de protestation pacifique de la population et de la nation de l’air, les désirs simplistes de domination et de puissance de Tokuga le mèneront à vouloir dominer la Cité de la République avec du gaz empoisonné. Et la team Korra sera là pour l’en empêcher, déjouant ses plans. Toutefois, par la tournure des événements, je me demande si on ne reverra pas Tokuga. Et si l’auteur compte donc prolonger l’histoire d’une autre façon. Mais pour l’instant, cet arc est bien conclu.

800.jpg

S’il ne fait aucun doute de comment cette histoire se terminera, vers la fin du tome, lors de l’annonce du nouveau président de la Cité de la République, j’ai beaucoup apprécié le message porté.

Too often, our differences become a source of conflict. But it doesn’t have to be that way. Next time you’re walking down the street, look up. Say « hello! » to that stranger passing you by. Imagine what it’s like to walk in their shoes. 

The true mind can weather all the lies and illusions without being lost. The true heart can tough the poison of hatred without being harmed. Though darkness thrives in the void. It always yields to purifying light. 

Affinités : 

Vous l’aurez compris, ces 3 tomes ne s’adresse pas à ceux voulant découvrir le monde de l’Avatar, parce qu’ils se placent vers la fin de ses folles aventures et ne font pas d’énorme flash-back des épisodes précédents. Il s’agi de continuité.

Si vous voulez vous y penchez (et je vous y encourage chaudement), je vous conseille de regarder les animes, bien que l’adaptation en comics existent aussi. On aura beau dire « c’est pour la jeunesse », cette histoire, tout au long, de Aang à Korra, parle de tolérance envers les autres personnes différentes, d’oppression de certaines nations, de paix et de partage, et est empreint d’un fort esprit féministe. 

En effet,  les guerrières ne nient pas leur féminité sous prétexte qu’elles sont fortes, elles peuvent se faire belle, porter ce qu’elles veulent, aimer les hommes tout en leur mettre la pâtée, peut très bien aller ensemble. Et l’une des plus grande guerrière qui se trouve aussi être l’un des personnages les plus intéressants, est un maître de métal, aveugle qui botte les fesses des gens comme personne : Toph.

Pour finir, ce récit apporte tout au long des aventures des deux Avatars, de jolies leçons, avec des moments forts, époustouflants (surtout les combats) et drôles. L’animation est très bonne aussi bien visuellement que musicalement (surtout Korra puisque plus récente). ET c’est sur Netflix ;).

Ma note aux trois tomes : 15/20

Bonus :

Certains d’entre vous le savent (et ceux qui ne le savaient pas, vous avez surement compris maintenant), mais je suis une grande amoureuse d’Avatar que ce soit la légende d’Aang ou de Korra que j’ai revisionné un nombre incalculable de fois (plaignez mes proches que j’harcèle pour qu’il regarde). C’est ce qui m’a poussé à vouloir découvrir la suite des aventures de Korra en comics, et même si ces tomes ne sont pas des indispensables et qu’évidemment, je préfère l’anime, ça m’a fait plaisir de replonger dans ce monde. 

5 réflexions sur « Avatar, The legend of Korra Turf Wars, Tomes 1 à 3 »

  1. J’adore les deux séries également (et je rêve d’en voir une troisième voir le jour ! *-*) mais je suis partagée quand à ces 3 tomes (que tu me fais découvrir, j’étais passée à côté !). L’histoire a l’air très bien développée, dans le prolongement et le respect de l’anime (quelle a été ma frustration à la fin de Legend Of Korra, toutes ces pistes encore ouvertes, politiques, amoureuses, spirituelles…) mais esthétiquement, ça m’attire franchement bof. Et c’est dommage car Legend Of Korra, je l’aime quasiment moitié pour son esthétisme (et aussi ses musiques, tu as raison de le souligner^^). Autant les graphismes d’Avatar, The Last Airbender, moins impressionnants, vivraient très bien la transition papier pour moi. Autant, là, j’avoue que les visuels que tu en montres ne me vendent pas trop du rêve.

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends parfaitement ton point de vue ! Et mois aussi c’est l’esthétisme avec les musiques qui font que j’ai une large préférence pour Legend of Korra. En plus, les affrontements étaient magnifiques !
      Pour le comics, contente de voir que le fait que je mette des images à mes articles sert à quelque chose 🤣
      Je trouve l’auteur très fidèle à mon souvenir de l’anime (bon c’est lui le créateur, donc c’est l’anime qui s’est super bien adapté à son style lol) mais je conçois que justement tu préfères l’anime. C’est aussi mon cas mais les dessins ne m’ont pas déçue. Et moi aussi, j’espère en secret une suite en anime 😏

      Aimé par 1 personne

      1. J’avoue quand même avoir une préférence pour Last Airbender pour ma part. Même si Legend of Korra est plus abouti, les intrigues adolescentes avec maintes triangles amoureux (même si ce dénouement m’a finalement bien satisfaite, et toc les gars !) ne m’ont pas autant touché que l’innocence de Aang ! ^-^
        Il faudra que je jette un coup d’œil en live pour me faire un avis définitif sur les graphismes imprimés, je pense.

        Aimé par 1 personne

    1. Oooh merci ❤ y'avait une promo sur amazon quand j'ai passé la commande lol, donc ça n'a pas été cher…Et la livraison a été rapide (j'avais pas payé les fdp non plus). Je croise toujours les doigts pour une autre saison lol !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.