Covenant, Tome 4

Genre : Young-adult, Fantastique

Editeur : J’ai lu

Résumé : Apollyon

Confrontée à ce qu’elle craignait le plus – s’égarer au moment de l’Eveil et être sous l’emprise de l’Elixir -, Alexandria n’est plus certaine de savoir à qui se fier. Seth lui a promis beaucoup… mais Aiden a toujours été là pour la protéger et la guider, quitte à défier les dieux.

Alors que le chaos règne sur terre, ces derniers ne reculeront d’ailleurs devant rien pour empêcher le Premier d’atteindre sa toute-puissance. Pour cela, il faudrait briser la connexion entre les deux Apollyons, or, la personne à même d’intervenir est morte depuis des siècles.

Alex prendra-t-elle le risque de partir à la recherche de cette âme ? A moins qu’elle n’empêche Seth d’accomplir son destin…en prenant sa place ?

Mon ressenti : 

Ce tome comporte tous les ingrédients pour faire passer un bon moment de lecture : de l’action, du suspense, de la romance bien dosée et un plan de bataille grandeur nature car le divin fait des siennes.

Ayant lu la nouvelle du point de vue d’Aiden, Elixir, le commencement de ce tome a été fluide, mais au final, même sans on aurait pu comprendre ce qui s’était passé puisqu’il y avait une sorte de résumé des faits.

L’auteure prenant son temps pour la bonne temporalité de l’histoire, l’intrigue a prit du temps à démarrer, Alex restant sous la coupe du Premier un bon moment. Ce qui peut donner la sensation qu’il ne se passe rien.

Et puis enfin, tout le long du livre, il s’agissait de trouver le moyen de se débarrasser de lui, réflexions, états d’âme et autres tourmentes mentales étaient étalés (donc quelques répétitions de faits et une sensation de longueur ont été inévitables). Faisant des embûches se poser sur leur route, l’auteure usait parfois de grosses ficelles de facilité (qui ne m’ont pas fait tiquer) pour son histoire. Dans ce tome, l’esprit mythologique des dieux grecques et compagnie est bien plus présent. J’ai enfin eu véritablement la sensation de lire une histoire dessus, ce qui est un bon point car ce détail manquait cruellement aux premiers tomes.

Le seul truc m’ayant laissé un goût amer, mais ça devient courant avec ses écrits, c’est que son mystère qu’elle pense bien gardé et secret, ne l’est pas : il était aisé de savoir comment arrêter Seth et qui était son dieu tutélaire,  essayer un effet bombe à la révélation de ce moyen et de son nom vers la fin du tome est tombé à l’eau. Après, on pourra dire que c’est moi qui l’ai facilement deviné, peut-être n’était-ce pas évident pour les autres lecteurs.

Mais ceci mis de côté, ce tome de transition plaçant les rôles, semant des pertes, tissant et approfondissant des liens était bien mené, et Alex, toujours aussi égocentrique, mûrit (Dieu merci, il était temps après trois tomes à être assez écervelée et impulsive) et remonte dans mon estime pour une de ses actions se trouvant vers la fin.

Ma note : 15/20

Publicités

Une réflexion sur « Covenant, Tome 4 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.