L’atelier des sorciers, Tome 1

Genre : Seinen

Editeur : Pika

Résumé : l-atelier-des-sorciers-tome-1-999834-264-432

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a acheté à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !
Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

Mon ressenti : 

Profitant des 48h BD où le manga était à 2 euros, j’ai décidé d’essayer ce titre, qui m’a plus plû que March Comes in like a Lion, sans pour autant me transcender.

Les dessins sont très bons, retranscrivant bien le style du « merveilleux ». Et l’héroïne qui est un concentré de peps et d’énergie, s’illumine dès qu’il s’agit de magie. Alors, je n’imaginais pas ce style pour définir la magie dans ce monde, mais je l’ai trouvé original.

Atelier-des-sorciers-visual-5.jpg

Le fond de l’intrigue, en tout cas, ce qui a été esquissé dans ce tome, m’a l’air assez classique : les forces du bien contre les forces du mal. Un groupuscule lançant des sorts interdits pour semer le chaos, et qui ont été la cause de nombreuses guerres, dissensions et pertes, ayant mené la magie a devenir un secret bien gardé et les sorciers, des êtres tirés par petite pincée très sélective reviennent mettre du bazar. Et cela, à travers Coco.

N’ayant pas lu le résumé, je lisais à l’aveugle, et malgré l’événement « tragique » et le petit côté « ingénieux » du test pour devenir Apprenti Sorcier que va passer Coco, en dépit de la situation à risque du lieu d’examen, n’ont pas réussi à me donner le coup de jus nécessaire pour me lier à l’histoire. C’est une bonne histoire, assurément. Mais ce n’est pas pour moi. 

Affinités : 

Harry Potter vous manque ? Vous voulez lire une histoire de sorciers (apprenti pour la plupart), avec un procédé magique intéressant, de jolis dessins précis et des personnages plutôt colorés et jovials? Ce manga a ces qualités. Il peut convenir aux plus jeunes (sauf si ça se corse grandement par la suite, mais le registre étant vraiment merveilleux lumineux là, il convient à la section jeunesse).

Ma note : 14/20

12 réflexions sur « L’atelier des sorciers, Tome 1 »

  1. Je trouve les couv trop belles. Je serai tentée mais pour le moment je vais me concentrer sur ma PAL qui vient de s’agrandir d’une quinzaine de livres puisque je sors du salon. Je ferai un article dessus mais j’ai posté les photos sur ma page Facebook. Avec le recul, je me dis que je suis dingue. Complètement dingue.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah je me suis également laissée tenter par ce tome 1 grâce aux 24h de la BD. Pas encore lu de mon côté, je reviendrai te dire si j’ai plus accrochée que toi à l’histoire. Mais les dessins ont l’air très sympathiques.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère qu’il te plaira aussi c’est toujours mieux d’apprécier sa lecture, beaucoup ont aimé mais moi, j’ai pas accroché aux perso é à la simplicité scénaristique. Je reconnais que les graphismes sont plaisant, n’hésite pas à me donner ton point de vue 😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.