Tous les héros s’appellent Phénix

Genre : Jeunesse, Romance

Editeur : L’école des loisirs

Résumé : Tous-les-heros-s-appellent-Phenix.jpg

Peut-on monter dans la voiture de quelqu’un que l’on connaît à peine ? Difficile de résister à la tentation si l’automobiliste n’est autre que Monsieur Smith, le professeur d’Anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite soeur Sacha de les raccompagner chez elles, de l’autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d’un trajet.

Quelques jours plus tard, c’est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. Monsieur Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck.

Phénix et Sacha ont bien remarqué qu’il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trois fois rien, pas de quoi s’inquiéter. Comment auraient-elles pu se douter qu’elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie ?

Mon ressenti : 

Ce livre fait partie des recommandations d’une libraire que j’avais tenu en otage dans une discussion livresque (la même que celle m’ayant conseillé -à raison- Meg Corbyn. Je l’ai pris car le thème familiale avec un loup dans la bergerie m’intéressait.

L’auteure a écrit ce livre avec justesse, sans alourdir les passages, sans ennuyer, sans chercher à faire larmoyer. Et c’est pour ça que c’est d’une certaine façon, d’autant plus percutant. 

C’est pourquoi j’ai éprouvé de la colère face aux événements que subissent ces deux jeunes filles.

Le début commence de manière simple, quasiment banale, montrant alors que cette situation pourrait arriver à tout le monde (dans une certaine mesure). Phénix Coton est une jeune fille qui entretient avec sa petite sœur une relation fraternelle fusionnelle. D’autant plus que leurs parents les ont à leur manière, abandonner. Le père, parti en mer sans un mot, et la mère n’assumant plus son rôle de mère. Preuve en est, Phénix ne l’appelle pas « maman ».

Le cadre accueillant d’une famille n’existe pas dans la maison de Phénix. Il y a une mise en miroir avec la famille du lecteur, avec celle de Phénix et Sacha, ainsi que celle des autres personnages du livre. Il y a des familles qui le sont par des liens puissants et non par une simple filiation.

Et c’est dans ce cadre craquelé que va s’infiltrer le loup se faisant passer pour un agneau. C’est de cette manière qu’une lutte psychologique va s’installer. 

J’ai aimé aussi l’humour disséminé dans ce livre, et surtout, l’intellect de Sacha, qui est une enfant incroyable et un personnage vraiment intéressant.

Dans cette lutte contre un parâtre manipulateur et violent, vous suivrez le courage et l’endurance d’une adolescente de dix-sept ans qui porte le malheur s’abattant sur sa famille avec force afin que la laideur de ce loup n’entache pas sa petite sœur.

Si je devais faire une remarque sur ce livre, ce serait une petite sensation de manque d’approfondissement sur le personnage manipulateur. Cela m’a paru assez lisse et en surface, et j’avoue que je m’attendais à plus, à mieux comprendre ou voir la mécanique de leurs cerveaux, mais le point de vue narratif ne s’y prêtait pas. Et même si la fin m’a semblé un peu précipitée, ce sont des détails mineurs qui n’entache pas mon appréciation pour ce livre.

Affinités :

Que vous soyez ou non intéressé par le thème de pervers narcissique, ce livre peut vous permettre d’être transporté dans une très bonne histoire qui dépeint un tableau où la définition de « famille » diffère de celle courante que tout le monde prête, que certaines personnes ne peuvent même pas imaginer que cette définition ne puisse tout simplement pas exister dans certains foyers, parce que tout est vraiment complètement brisé. Il s’agit d’une histoire de courage qui peut convenir à quiconque lui donne une chance.

Ma note : 14/20

Publicités

2 réflexions sur « Tous les héros s’appellent Phénix »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.