Ajin, Tome 2

Genre : Seinen

Editeur : Glénat

Résumé : ajin-tome-2-662120-264-432.jpg

Toujours en cavale, Kei Nagai, le lycéen devenu Ajin, découvre que ces hommes d’un genre nouveau sont plus que de simples immortels.

Qualifiés d’inoffensifs par le gouvernement, certains semblent dotés de redoutables alter ego qu’ils ont le pouvoir de faire apparaître à loisir : les fantômes noirs. Laissant son seul allié derrière lui, Kei part à la rencontre des « autres »…

 

Mon ressenti : 

Quel tome ! Franchement ! Un mélange savant d’horreur, de compassion, de manque d’humanité chez ceux qui se clament  » humain » justement, d’une froideur et d’un machiavélisme effrayant, et puis de reconnaissance infinie.

Les différents personnages de ce tome exprimaient un peu de tout cela.

Tu trouves pas ça affreux qu’on lui foute sa vie en l’air, juste parce que c’est un Ajin ?!

Ajin_chapter_8_thumbnail.jpg

Beaucoup de questions naissent : comment sont crées les fantômes noirs ? D’où viennent-ils ? Les Ajins sont-ils réellement immortels ? En se faisant décapiter, sont-ils toujours eux-mêmes ou deviennent-ils une autre version de leur ancien eux ?
Bref, j’adhère totalement !

N’hésitez plus ! Sautez le pas !

Ma note : 18/20

Publicités

7 réflexions sur « Ajin, Tome 2 »

      1. Tu as bien fait mdrr. Mais le rythme de parution est lent. Même au Japon, tu as dû constater qu’ils sont pas bien loin, comparé à l’édition française, alors que Sky high, au Japon, est déjà au tome 18. La suite de mes avis te fera te décider ou pas à le prendre, peut-être, mais contente que le thème t’intéresse. 😀

        Aimé par 1 personne

      2. J’avoue que ça me fait peur que ça atteigne un nombre de tomes énorme 🤨 . J’ai du mal, même si ce n est pas comparable, avec des sagas trop longues. Ça me repousse un peu. Si jamais ça me laisse, je risque de regretter la dépense. 😅

        Aimé par 1 personne

      3. Ta crainte est compréhensible et justifiée. Mais des courtes séries peuvent aussi finir en queue de poisson. J’ai déjà connu ça, mais j’avais emprunté la série. Dieu merci mdr. Sinon, je l’aurai eu mauvaise. C’est le risque avec les livres, en fait. Un excellent début et développement peuvent finir par lasser ou l’auteur peut bâcler. Après en s’engageant, c’est au flair et aux goûts. Ainsi que par confiance à l’éditeur ou/et au mangaka (si tu le connais déjà). Ce qui est dommage pour toi, et pour ceux qui voudraient s’initier progressivement aux mangas, c’est que je n’ai pas de séries « courtes » à proposer car je n’en lis pas. Ils ont tous dépassé le 5e, voir 12e tome, et sont en cours de publication :/ Mais faut aussi se dire qu’un manga, avec 198-228 pages, ça pèse pas lourd et c’est surtout bourré d’image. Donc pour que l’intrigue se construise bien, c’est « impossible » en deux tomes.

        Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.