La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune

Genre : Jeunesse, Fantasy

Editeur : Gallimard Jeunesse

Résumé la-passe-miroir-livre-2-les-disparus-du-clairdelune-680317-264-432.jpg

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre

à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité.

Mon ressenti  

Deuxième tome fini le lendemain du premier. Mon intérêt à été pour cette fois-ci piqué. Je l’ai préféré au tome 1 donc.
Cette fois, il y a de l’action. Peu, certes, mais il y en a quand même !

On apprend vraiment plus sur Farouk et les autres esprits de famille, sur ce Dieu aussi, sur Ophélie, sur Thorn, sur sa famille ainsi que sur les autres ! Bref, un tome rempli de choses intéressantes.

J’adore Renard (il est franchement drôle et courageux pour un sans-pouvoir), Thorn (il se contrefiche d’être haï de tous sauf d’Ophélie et en fait, malgré son côté glacial et son impopularité, c’est un grand dadais) et l’écharpe (pour un objet, vraiment courageux, en plus, amusant).

-Thorn, murmura prudemment Ophélie. Je ne voudrais pas vous affoler, mais vous…eh bien…vous n’avez pas très bonne mine.

-Coupure au front, fracture du nez,deux molaires cassées et quelques muscles froissés, énuméra-t-il sans lever le regard de son tri. Ne vous laissez pas impressionner par le sang, ce n’est que le mien.

J’aime bien Ophélie (elle est agaçante parfois), son petit frère (on le voit peu, normal, mais ses répliques sont intéressantes), la tante Roseline (elle m’exaspère mais me fais bien rire) et le grand-oncle (son côté bourru me plaît bien).

Vous avez toujours besoin de mes opinions et de mes conseils, mademoiselle? Voici mon opinion : vous avez urgemment besoin d’être conseillée. Et voici mon conseil : écoutez toujours mon opinion.

Je déteste tous les autres. Particulièrement la mère envahissante. Je me rends compte à quel point j’ai de la chance que ma mère ne soit pas ainsi. Ce serait invivable sinon.Le père soumis, franchement, c’est un cas. A part quand il a demandé pardon à sa fille. Berenilde est une peste capricieuse. Farouk, un grand enfant agaçant. Ils font la pair tout les deux. Le chevalier faisait froid dans le dos.

Côté histoire, c’est pas plus mal ce qui est arrivé à la grand-mère, pareil pour le chevalier. C’est assez compliqué d’ailleurs, toutes ces traîtrises, ces mensonges, ces secrets. Un monde complexe invivable où les sincères ne font pas long feu.

Ton livre n’est que le début de ton histoire, Odin. Il n’appartient qu’à toi d’en écrire la fin

Je lirai le 3e tome pour voir ce qu’il en est, pour découvrir qui est « l’Autre » et savoir ce qu’il adviendra des personnages. J’espère que ça ira crescendo et que le 3e tome me plaira au point que je frémisse.

Ma note : 14/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.