Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, Tome 1

Genre : Jeunesse, Romance

Editeur : Pocket Jeunesse

Résumé : aristote-et-dante-decouvrent-les-secrets-de-l-univers-634958-264-432.jpg

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant, ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…

C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

 

Mon ressenti :

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers. J’ai accroché rapidement à ce livre. La plume de l’auteur arrive à se démarquer et dans son style, on ressent parfaitement les émotions qu’il tend à mettre en avant. Je ne pensais pas que ce livre me plairait autant. Ce fut d’abord l’humour particulier d’ Aristote qui m’a fait accrocher. Puis le reste : ses interrogations, ses évolutions, ses doutes, ses colères, ses peines, ses réactions, son univers.

Dante n’est pas en reste, j’ai beaucoup aimé la douceur de ce personnage. En fait, mis à part Gina et Susie, et évidemment Daniel, j’ai aimé tous les personnages.
Les douces et compréhensives mères de nos deux héros, la bonté de Sam, le père maladroit d’Aristote. J’ai trouvé cette oeuvre vraiment riche et réaliste, dans le sens où on voit l’impact que le silence peut avoir sur les enfants, les choses que la société peut conduire à garder pour soi, quitte à se qu’on en pète un plomb. Les diverses douleurs et incompréhensions de la vie.

Il y a un message de tolérance dans ce livre, mais aussi d’acceptation de soi, de pardon, de confiance et surtout, de partage envers les autres : amis, famille. La solitude tue à petit feu. La communication peut se révéler vitale.

Il y a de nombreux passages que j’ai aimé. Les chapitres plutôt courts, voire très courts pour certains, rythmaient bien le livre.

C’est vraiment une histoire à lire au moins une fois. Elle est émouvante et jolie, avec des leçons de vie.

Affinités :

Ce livre s’adresse aux adolescents, mais aussi aux parents, aux adultes, à tout ce qui veulent se laisser émouvoir et voir les choses sous un oeil différent. A tous ceux qui aiment les belles histoires, celles où il ne se passe pas grand chose, mais qui contiennent des événements marquants. Vraiment, lisez ce livre. Afin de comprendre qu’il n’y a rien de mal à être tel qu’on est.

Anecdote : 

Je me languis toujours dans l’attente du tome 2, que l’auteur sur son profil Twitter (il y a un moment) avait dit poursuivre l’écriture. Espérons qu’il sortira bientôt.

Ma note : 18/20

5 réflexions sur « Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, Tome 1 »

  1. Ah oui tu l’as écrit à chaud on ressent encore plus les émotions de lecture !
    Du coup le résumé me tentait énormément mais je ne savais pas trop quoi penser de ce livre parce que les PKJ on en entend beaucoup parler…
    Oh mais zut ! Ça doit être super intéressant du coup de pouvoir le lire vraiment à tout âge (ça ouvrirait l’esprit de certain et ça serait géniaaal 😄)et oh mince ta chronique me donne vraiment envie ! En plus tu dis que la plume est belle, qu’il y a un beau message de tolérance…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui… En général les PKJ font tout le temps parler d’eux donc soit 1. Ils sortent que des pures merveilles soit 2. Certains sont « surestimé ». Je ne saurai te dire vu que la lecture est un voyage assez solitaire parfois. En fait tu as bon pour tout, sauf que l’écriture de l’auteur est sans superflu et est particulière..ça déconcerte au début, vraiment, mais après on comprends que ça va parfaitement dedans, et les émotions en sont percutantes. Je n’ai pas mis de citation (j’aurai dû) mais il y en a une vraiment, je me suis retrouvée dedans.. C’est peut être ça aussi, ce livre a eu un fort écho en moi.
      Et merci pour tes gentils mots. Si tu t’y lance, j’espère que ça te plaira véritablement autant qu’à moi. 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Oui… c’est bien dommage qu’on n’entende pas plus parler des « petites » maisons d’éditions ou même de l’autoédition…
        Oh d’accord d’accord 😄
        Haha de rien ! et merci 😄

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.