My hero academia, Tome 1

Genre : Aventure, Fantastique

Editeur : Ki-oon

my-hero-academia-ki-oon.jpg

Résumé : 

Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole

Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir…

Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

Mon ressenti : 

Ayant regardé l’animé avant de lire le manga, j’ai clairement accroché ! Alors que je pensais tout le contraire (pour comparer sur le thème de super héros, je le préfère à One punch man, personnellement, mais chacun ses goûts).

En fait, j’ai débuté la série juste pour tuer le temps, mais ça m’a émue de voir à quel point il tenait à être un héros, quand sa mère lui demandait pardon de ne pas avoir pu le faire naître avec un alter et tant d’autres moments touchants (oui, on retrouve des scènes de ce genre dans d’autres mangas mais là, ça ne m’a pas plus titiller que ça à contrario de MHA).

21.jpg
Pourtant, au lieu d’abandonner, il a continué à espérer et a noté tout ce qu’il pouvait récolter sur les héros et méchants dans son calepin. Il défendais ceux dans la mouise alors qu’il n’a aucun dons particulier (une force de caractère et un côté courageux sous son plumage de pleureur).

42-43.jpg

Alors oui, on le voit venir le fait qu’il aura tout de même un pouvoir qui fera de lui un héros (j’ai d’ailleurs bien aimé cette idée de succession et All Might me fait tout le temps rire) et qu’il aura un terrain semé d’embûches mais qu’il va gérer. Soit, le thème de super héros n’est pas original, soit vouloir être le meilleur non plus, et soit l’académie fait penser à naruto. Mais là, il y a tout de même des différences, les héros ne se cachent pas et en plus sont rémunérés. L’alter de All might se transfère, on y voit une sorte de succession à Superman. Un héritage que même un sans pouvoir peut obtenir s’il en est digne (ce serait bien dans la vraie vie).

my-hero-academia-super-hero

Un joli coup de crayon et une certaines singularité dans les alter des autres personnages.
Midoriya est banal et pleurnicheur mais attachant et parvient tout de même à admirer Kacchan alors que Bakougou est clairement invivable avec sa manie de péter les plombs (un héros aux allures de méchant que j’aime quand-même car il me fait rire).
Mais cette série est drôle, légère et parvient tout de même à intéresser ceux qui la lisent.

Affinités :

Ce shonen plaira assurément à ceux déjà friands du genre, surtout du nekketsu, ainsi qu’aux lecteurs appréciant les comics.

Ma note : 18/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.