Kage, Tome 1 : Désemparé

kage-tome-1-desempare-864174-250-400Genre : Romance, MxM

Editeur : MxM Bookmark

Résumé :

Je m’appelle Jamie Atwood, et je suis addict. Je n’aurais jamais cru dire une telle chose un jour. Je n’ai jamais eu aucun problème de ce genre avec quoi que ce soit de toute ma vie. Je viens d’une famille moyenne, j’avais de bonnes notes à l’école, et même une petite amie cheerleader canon… mais la vérité, c’est que rien ne me touchait vraiment, au fond de moi. Alors comment un type insensible comme moi a-t-il pu devenir accro ? J’ai rencontré Michael Kage, voilà comment. Kage est lutteur de MMA. Un lutteur très connu. J’aime bien me dire que c’est grâce à moi qu’il l’est devenu.
Il est tellement charmant, avec un physique à faire pâlir une star de cinéma et du talent à revendre. Alors pourquoi a-t-il eu besoin de m’engager comme apprenti publicitaire ? C’est simple : il a une part obscure en lui, comme un trou noir tellement profond qu’il pourrait l’engloutir, ainsi que moi et tout notre entourage… et ça, ce n’est pas bon pour le business. La première fois où je l’ai rencontré, j’ai ressenti une attraction. Je pense que c’est pile à ce moment-là que mon addiction a commencé. Et même si j’avais su à l’époque ce que je sais maintenant, je serais quand même tombé amoureux de lui. Comment pourrait-il en être autrement ?
Kage est tout pour moi.

Mon ressenti : 

« Wow ». Voilà ce que je me suis dit à la fin de ce tome. Qu’est ce que ça fait du bien de lire une histoire qui parvient à maintenir notre attention tout du long sans jamais nous donner envie de sauter quelques passages à cause de l’ennui.

La couverture déjà me plaisait beaucoup et c’est ce qui a attiré en premier mon regard sur ce bouquin. Ensuite, c’est le résumé qui m’a pas mal intéressé mais je craignais qu’il soit comme certains livre MF, que j’ai pu lire traitant de ce sujet et qui étaient franchement mauvais (Fight Love par exemple). Bref.

Jamie m’a pas mal fait rire avec ses phrases bien à lui, ses pensées amusantes et ses réactions qui amenaient la majorité du temps un sourire sur mon visage. C’était l’une des armes à user pour me mettre dans la poche facilement : l’humour.

Les personnages secondaires sont assez façonnés pour qu’on se dise « d’accord, ils existent ». Sauf quelques uns mais peut-être que le tome 2 en dira plus et que c’était voulu.

Ajouté à cela, un sujet assez maîtrisé, pas juste là pour faire joli :  le domaine de sport violent de combat, alias MMA, y figure. Et vu que j’aime l’action et le sang, j’ai adhéré.

Il y avait aussi la promesse d’un personnage sombre qui pour l’instant, n’a pas encore tout dévoilé, mais qui m’a montré son potentiel de noirceur.

Une relation addictive lie Jamie à Kage…voir toxique et même malsaine, on pourrait dire car la dépendance n’est jamais bonne et encore moins à un tel niveau. Bien que cette partie où Kage représente l’oxygène de Jamie corresponde à ce que l’on peut penser, j’avoue que je m’attendais à plus de développement sur les causes menant à une telle dépendance. ça m’avait l’air avant tout porter sur le plan physique alors si c’est pour l’attirance sexuelle et addictive de Jamie, c’est bien réussi, mais pour le plan émotionnel, je pense avoir raté le coche.

En tout cas, le livre m’a parut bien court vu la vitesse à laquelle je l’ai lu et ne trouvant pas vraiment chaussure à mon pied dans ce domaine restrictif du MM, j’ai été satisfaite d’avoir pu lire ce tome, dont la fin me donne clairement envie de découvrir la suite.

Affinités : 

Ce roman plaira à ceux appréciant le contexte de MMA. A ceux n’ayant pas peur de lire des scènes dures de combat ou émotionnelle, ni  devoir des actes assez particuliers, loin du sexe « vanille ».

Ma note : 14/20.

Publicités

9 réflexions sur « Kage, Tome 1 : Désemparé »

    1. Oui! Il faut ! La série principale est finie en 3 tomes, et le tome 1 de santori vient à la fin du tome 3 pour l’éclairer et l’enrichir. Il est actuellement en train de me regarder dans ma bibliothèque mdrr, mais c’est pas par manque d’envie que je ne l’ai pas encore lu, c’est surtout parce que je dois lire des livres pour « service de presse » avant 😅

      Aimé par 1 personne

      1. Les services presses ont la priorité, je fais la même chose quand je bêta-lis… parce que les SP, déjà faut avoir la « chance » d’être choisi – et je crois que je n’aimerai pas avoir la pression sur plusieurs livres en même temps… 😉 Dès que j’ai du budget, je fonce sur cette série.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.